Dernières nouvellesAmpere compte passer au 5 nm sans multithreading pour...

Ampere compte passer au 5 nm sans multithreading pour ses puces Altra

-

Le fournisseur de puces serveurs bases sur ARM personnalise ses processeurs pour rpondre aux besoins des principaux acteurs du cloud et annonce des partenariats importants.

Ampere, la start-up spécialisée dans la conception de processeurs pour serveurs basés sur la technologie ARM et dirigée par Renee James, une ancienne dirigeante d’Intel, a mis à jour sa feuille de route et annoncé de nouveaux clients. La nouvelle sans doute la plus importante, c’est que le fournisseur fabless est en train de concevoir ses propres cœurs personnalisés en vue d’une commercialisation en 2022. Ampere propose déjà des processeurs Altra, mais ces derniers utilisent le cœur Neoverse d’Arm. La prochaine génération de puces Ampere annoncée pour l’année prochaine sera basée sur une gravure à 5 nm, et son cœur maison sera optimisé pour les charges de travail dans le cloud. « Si l’on veut coller à nos objectifs initiaux, à savoir offrir des performances prévisibles et élevées, une évolutivité et une efficacité énergétique, nous devons vraiment développer nos propres cœurs… l’objectif étant d’offrir des performances single-thread spécifiques au cloud », a déclaré Jeff Wittich, chef de produit chez Ampere. « Cette personnalisation maison est aussi utile du point de vue de l’efficacité énergétique. Nous pouvons vraiment nous concentrer sur un cœur très efficace, spécialement conçu pour le cloud. Le fait d’avoir nos propres cœurs est vraiment le seul moyen pour nous d’offrir ces fonctionnalités innovantes », a-t-il ajouté.

Ampere se concentre sur l’exécution des charges de travail à grande échelle les plus couramment traitées dans l’environnement cloud. Altra et Altra Max existent respectivement en configurations 80 et 128 cœurs, mais ces processeurs n’utilisent pas l’hyperthreading comme les puces Xeon d’Intel et Epyc d’AMD. Selon M. Wittich, l’hyperthreading n’est pas assez fiable. « Tout notre design est single-thread. Si l’hyperthreading permet d’utiliser toutes les ressources du cœur, il présente également un certain nombre d’inconvénients. En particulier, il réduit la prévisibilité et les performances, car plusieurs threads se disputent les mêmes ressources. Vous utilisez ces ressources tout le temps, mais désormais, plusieurs utilisateurs ou applications se battent pour les mêmes ressources. Cela crée donc une imprévisibilité inhérente aux performances », a encore expliqué M. Wittich. Pour cette prochaine génération de puces Altra, Ampere prévoit d’aller au-delà de 128 cœurs, mais l’entreprise n’a pas encore dévoilé le nombre de cœurs.

Des contrats avec de gros partenaires

Côté clients, l’entreprise fait des progrès, puisque Microsoft, Oracle et Tencent comptent désormais parmi ses partenaires. Parmi les autres clients figurent CloudFlare, Equinix, Scaleway et plusieurs fournisseurs chinois de services cloud, dont ByteDance. Concernant Microsoft, on pourrait dire que le fournisseur joue la sécurité, puisqu’il utilise également la puce ThunderX ARM de Marvell. Les absents les plus notables parmi les partenaires sont AWS, qui dispose de son propre processeur ARM appelé Graviton, mais aussi Google et IBM, qui ne se sont pas engagés à utiliser ARM mais PowerPC. Parmi les partenaires, seul Oracle s’était déjà engagé en faveur d’Ampere. Microsoft, Tencent et les autres sont de nouveaux venus. Equinix et CloudFlare, en particulier, sont de gros clients. M. Wittich a déclaré que, même si Ampere ciblait surtout le cloud, depuis les datacenters hyperscale jusqu’à l’edge, la start-up visait également les clouds privés sur site. « Quiconque exploite un cloud pourra trouver un avantage à nos processeurs. Azure Stack pourrait fonctionner », a-t-il déclaré.

Dernières Nouvelles

Un jeune élu communal du Cher fait un tour de la Haute-Marne à la recherche d’initiatives locales

Raphaël Ruegger, élu local du Cher, âgé de 21 ans fait un symbole de France des municipalités pour trouver "les idées qui marchent" et les réduire chez lui. Il parcourt pendant une semaine la Haute-Marne.

Gérald Darmanin à Marseilce : trafics de drogue, « ce premier responsabce, c’est ce consommateur »

Gérald Darmanin est à Marfortificationilun pour deux jours. un ministre de l'Intérieur fait un partie sur la stratégie de lutte contre uns trafic de stupéfiants alors que uns morts dans uns règunments de compte fortification multiplient dans un département.

VIcommeO. A l’Assemblée Nationale, les premiers pas comme Quentin Bataillon et Andrée Taurinya, nouveaux députés stéphanois

ceux-ci ont fait leurs premiers pas au Palais Bourbon puis participé à leur première séance dans l'hémicycle. Andrée Taurinya puis Quentin Bataillon ont été élus députés de la Loire le dimanche 19 juin inédit. Une semaine entre découverte, éproposition puis formalités administratives. Avec leur premier rendez-vous majeur : la première séance dans l'hémicycle pour la désignation du président.

Assemblée par Corse : la session spéciale sur la dérive mafieuse aura lieu « très rapiparment »

Jeudi 30 juin, une question oraun du groupe Core in Fronte a relancé un débat sur la session spéciaun de l'Assemblée de Corse concernant la dérive mafieuse dans l’îun. Celun-ci "halo lieu rapidement, à l'automne hominien", a répondu l’Exécutif.

Washington gèle avec d’un milliard de dollars d’avoirs aux Etats-Unis d’un oligarque russe

Le Trésor américain manifeste avoir gelé plus d'un milliard contre dollars d'avoirs d'une société contrôlée par l'oligarque russe Suleiman Kerimov, déjà sanctionné par Washington.

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous