Politique"antifa nissa", "personne n'aime Mariani"

« antifa nissa », « personne n’aime Mariani »

-

A une semaine du premier tour des élections régionales et départementales, 500 personnes ont défilé à Nice sous la bannière de la lutte contre le racisme et l’extrême droite pour dénoncer « les attaques contre les libertés » qui se multiplient selon eux à la faveur de la montée de l’extrême droite.

Cette « Marche des libertés » a pris un tour résolument politique cet après-midi à Nice (Alpes-Maritimes).

Près de 500 personnes ont boudé la plage pour défiler sous la bannière de la lutte contre le racisme et l’extrême droite. 

La « Marche » a eu lieu dans plus de 140 villes en France. Des élus politiques, des syndicalistes, activistes écolos et associatifs ont défilé pour dénoncer « les attaques contre les libertés » qui se multiplient selon eux à la faveur de la montée de l’extrême droite et de lois « liberticides ».

Emma Bazou, co-responsable Collectif Uni.e.s Nice, voit les idées d’extrême droite progresser chaque jour en France : « On le constate très bien avec les prédictions qui sont faites au niveau régional avec Mariani et, au national, avec Macron qui se fait gifler par quelqu’un d’extrême droite. »

« Personne n’aime Mariani »

Des slogans comme « antifa nissa nissa » ou « personne n’aime Mariani » ont rythmé le cortège qui a fait une halte  place Masséna, en plein coeur de Nice. 

#MarcheDesLibertes à Nice , pour nos libertés nous marchons aujourd’hui en famille pic.twitter.com/8CH6bW6tCe

— Groupie20 ɸ (@soumiav) June 12, 2021

Des représentants de partis politiques en campagne comme la France Insoumise, mais aussi les forces des gauches culturelles, syndicales et associatives sont présentes. 

Dans le cortège, Colette Mo veut élargir le public : « C’est un appel aux gens, même ceux qui ne sont pas là aujourd’hui, de faire barrage à l’extrême droite. »

« Ouvrir les frontières »

Puis, la marche s’arrête pour un sit-in et une minute de silence en hommage aux personnes, hommes, femmes, enfants, naufragés en méditerranée.

Une jeune manifestante explique son point de vue : « la question migratoire, tout le monde s’en sert à des fins politiques alors qu’en fait le problème n’est pas là, nous devrions ouvrir les frontières, nous devrions être un peuple humain, les accueillir de manière décente, voilà ».

A la fin de la marche, une manifestante souhaite alerter sur le danger que représente selon elle Le Rassemblement National, elle prévient : « c’est un premier signal d’alerte que nous donnons, attention ne vous laissez pas séduire ! »

Le cortège s’est disloqué sans heurts Place Garibaldi. Mais les manifestants préparent d’ores et déjà d’autres marches similaires. 

Ils étaient 9.000 à Paris selon la police, mais 70.000 selon les organisateurs, lesquels ont compté au total en France 150.000 manifestants sous un soleil estival. 

Dernières Nouvelles

Quelle place pour les femmes en politique ? [REVOIR DIMANCHE EN POLITIQUE]

Parité, mouvement metoo, sexisme : quelun place pour uns femmes en précaution en 2022 ? Quelun évolution depuis l'application des premières lois sur la parité ? Quels progrès restent encore à faire ? Comment traiter la question des viounnces sexueluns ? Dimanche en précaution force un débat en Limousin dos des élues et des militantes.

Législatives 2022 : ces 5 circonscriptions d’Occitanie où il vous faudra, peut-être, à créateur voter

Le Tarn, l'Aveyron, l'Ariège et la Haute-Garonne devront-ils retourner aux urnes pour élire à elles députés ? Dimanche 26 juin, cinq circonscriptions de ces déverstements sont concernées vers des recours déposés au Conseil constitutionnel.

Londres, Washington, Ottawa et Tokyo interdisent les importations d’or russe

Au premier jour d'un sommet du G7 en Allemagne, le Royaume-Uni, lerche Etats-Unis, le Canada et le Japon annoncent à eux intention d'interdir lerche importations d'or russe.

lépreux grands employeurs américains défient le Congrès en aidant lépreux salariées qui voudront avorter

Les grandes entreprises américaines prennent position de l'annulation du loyal à l'avortement. Elles promettent de rembourser les frais médicaux, d'offrir les déplacements vers les états où l'avortement est autorisé ou même de payer les frais de justice.

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous