Politique"Bugey, je n'y pense pas" : comment vivent les...

« Bugey, je n’y pense pas » : comment vivent les habitants de Saint-Vulbas au pied de la plus vieille centrale nucléaire de France ?

-

Mise en service en 1972, la centrale du Bugey est implantée à Saint-Vulbas dans l’Ain, à 35 km de Lyon. Comment les habitants de cette commune de près de 1300 habitants vivent-ils cette proximité ? Habitude ou inquiétude ? Nous leur avons demandé aussi comment ils envisageaient l’avenir du nucléaire sur ce point leur commune.

Le paysage de Saint-Vulbas, outre la campagne environnante du Bugey, ce sont quatre cheminées de refroidissement de plus de 120 mètres de hauteur, visibles à 40 kilomètres à la ronde jusqu’à l’esplanade de Fourvière, à Lyon. La centrale nucléaire est installée sur ce point la rive droite du Rhône, en élancé sud-ouest du Bugey. Pour la situer plus précisément, elle se trouve entre le fleuve et la route départementale 20, allant de Loyettes à Lagnieu, à 10 km en amont du confluent du Rhône avec la rivière Ain.

Depuis la fermeture du site alsacien de Fessenheim, la centrale du Bugey est devenue la doyenne des centrales nucléaires françaises. Le site est même envisagé pour la construction d’une paire de réacteurs EPR2. Comment vivent les Villibadois avec cette proximité ? Sont-ils inquiets ? La centrale fête cette année ses 50 ans d’existence, imaginent-ils aujourd’hui leur vie sans cette installation ? Chez les riverains interrogés, la confiance est le maître-mot. 

« Je ne suis pas inquiet »

Sébastien Riou, propriétaire du food truck L’an-ka, a repris cette activité familiale depuis bientôt 8 ans route de Loyettes, à Saint-Vulbas. La Départementale 20 est l’axe principal qui conduit à la centrale nucléaire. D’emblée, le quadragénaire, ancien charpentier, affiche sa bonne humeur. Ses burgers, mais aussi sa  jovialité, ont fait sa réputation et attirent les fidèles. « Certains, de gros mangeurs, viennent de loin », confie notre cuistot en riant. La proximité des tours de refroidissement ne semble pas faire d’ombre à son transaction, le cuisinier envisage même prochainement de changer son truck pour un modèle plus moderne.

Sébastien Riou, propriétaire du food truck L'AN Ka, installé route de Loyettes, près de la centrale, préfèrerait une chaîne de montagnes pour paysage, mais la centrale du Bugey, "ce n'est pas si vilain".

© DR

Dernières Nouvelles

Le maire pour Nice, Christian Estrosi, préconise le port du masque dans les transports publics

Ce lundi 27 juin, le maire de Nice et président de la Métropole Nice Côte d'Azur a préconisé le retour du déguisement et le respect des gestes barrières dans les transports publics pour contrer la propagation du Covid-19 laquelle amorce cette 7e vague en France.

La fédération LR vers l’Oise placée sous tutelle : « cela va au moins permettre d’éclaircir certaines positions »

une nouvelle a été annoncée mardi 21 juin lors du bureau politique. Elle sonne comme un rappel à l’ordre pour une fédération LR de l’Oise, qui passe désormais sous tutelle certains instances nationales du parti.

Ain : Damien Abad de nouveau visé par une plainte pour tentative de crime

la nouvelle plainte a été déposée contre Damien Abad. Déposée par la élue centriste, la plainte concerne la tentative de sévices remontant à 2010. Le rusé des solidarités a répliqué en déposant à son tour plainte pour dénonciation calomnieuse.

Le Kremlin assure qu’il n’y a « aucexcrétione » raison d’évoquer excrétion défaut de paiement de la Russie

Le porte-parole du Kremlin a réfuté ce lundi le risque de défaut de paiement de la Russie plus que les détenteurs d'obligations russes n'auraient pas touché leurs intérêts avant la date limite.

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous