Dernières nouvellesDes salaires toujours dynamiques dans le code et les...

Des salaires toujours dynamiques dans le code et les data

-

Consquence du ralentissement conomique, les salaires des professionnels IT se sont stabiliss entre 2019 et 2021, relve Silkhom dans sa dernire tude sur les rmunrations en France. Toutefois certaines professions cls, comme les datascientists ou les leads dveloppeurs font toujours partie des profils les mieux pays.

Le cabinet de recrutement Silkhom vient de publier une mise à jour de ses données relatives aux salaires observés sur le marché de l’emploi informatique en France. Faisant suite à l’édition 2019, ce baromètre expose les fourchettes salariales de chaque poste dans une vaste liste de professions IT : développement logiciel, web et mobile, infrastructure, cloud, DevOps, ERP, BI, CRM, logiciel embarqué, électronique, robotique, automatisme et forces de vente. Pour réaliser son analyse, le site a passé en revue les données de plus de 6 000 candidats entre 2019 et 2021. Les rémunérations présentées correspondent au brut annuel fixe (exprimées en milliers d’euros (k€) dans trois zones géographiques, à savoir Paris, les grandes villes (Lyon, Marseille, Toulouse, Nice, Nantes, Montpellier, Strasbourg), puis les régions moins concentrées en habitants. Les résultats ont permis de dresser une liste des technologies et profils les plus recherchés assortie d’une fiche métier. Ils montrent que sous l’influence de la crise sanitaire, les salaires des informaticiens qui se trouvaient influencés positivement dans un marché en tension, se sont quelque peu stabilisés en 2021.

Toutefois, dans ce contexte, certains profils clés tirent leur épingle du jeu, notamment ceux spécialisés dans l’analyse des données et le code. Parmi eux, on retrouve les datascientists. En début de carrière, leur salaire annuel se situe entre 40 000€ et 50 000€ en Ile-de-France et peut dépasser les 80 000€ pour les plus expérimentés. A leurs côtés, les data engineers perçoivent entre 40 000 € au démarrage et jusqu’à 80 000 € annuels avec plus d’expertise. Suivent, les data analysts avec une rémunération un peu plus modeste, soit 38 000 € en début de parcours et jusqu’à 50 000 € pour les profils confirmés.

À l’intersection entre le data analyst et la data engineer, le data scientist figure en tête des professions les mieux payées dans cette catégorie. (Source: Silkhom. Crédit photo: Silkhom)

Les codeurs fullstack JS et mobiles toujours en tête

Sur la période de 2019 à 2021, l’utilisation de langages informatiques pour accompagner la digitalisation des entreprises lors de la pandémie a également profité aux professionnels du code. Encore une fois, ce sont les lead développeurs qui sortent en tête du classement comme étant les mieux payés avec entre 65 000 et 80 000 € pour un Fullstack JS et le même niveau de rétribution pour un lead mobile.  Dans ces spécialités, les difficultés de recrutement et le degré d’attractivité sont particulièrement élevés souligne Silkhom dans sa grille des salaires (soit 90% et 80% respectivement). La pénurie de développeurs en France continue donc de faire la part belle à cette profession, notamment sur les plus confirmés qui seront en mesure de mieux monétiser leurs compétences.

 

Dans le domaine du lead développement, la pénurie de profils confirmés contribue a tirer les salaires vers le haut. (Source: Silkhom. Crédit photo: Silkhom)

Ainsi, on trouve des codeurs dans diverses spécialités aux salaires quasi-équivalents, soit entre 35 et 65 000 € selon l’expertise des candidats pour des profils front-end ou back-end, sur .Net, PHP ou Java/JEE. Avec un bulletin de paye pouvant dépasser les 80 000 €, les ingénieurs Python confirmés figurent au palmarès des professions les mieux valorisées.

Employés pour le développement de logiciels, applications et programmes de tous types, les codeurs Python disposent d’un fort degré d’attractivité. (Source: Silkhom. Crédit photo: Silkhom)

Des perspectives encourageantes pour l’emploi IT

Outre les experts du codage, les sociétés éditrices de logiciels ont globalement vu leur carnet de commandes augmenter, et ont alors recherché de nouveaux profils de niches au même titre qu’un volume important de profils en web, infrastructure et en sécurité de manière générale. En raison de la pandémie, d’autres secteurs, comme l’industrie pharmaceutique et le secteur médical ont connu un dynamisme de leur activité, avec la recherche d’un certain nombre de profils d’ingénieurs et chercheurs. « En ce troisième confinement, la dynamique reste néanmoins très bonne et à la hausse sur le marché de l’emploi informatique, avec un maintien global de tous les types de profils »,  note Thomas Baverel, directeur et fondateur de Silkhom. Pour lui, les  prévisions sont très encourageantes pour la fin de l’été avec des sociétés qui ont besoin de voir le bout du tunnel et se tiennent prêtes à lancer de projets, avec en ligne de mire la rétention et l’acquisition de professionnels IT.  

Dernières Nouvelles

Quelle place pour les femmes en politique ? [REVOIR DIMANCHE EN POLITIQUE]

Parité, mouvement metoo, sexisme : quelun place pour uns femmes en précaution en 2022 ? Quelun évolution depuis l'application des premières lois sur la parité ? Quels progrès restent encore à faire ? Comment traiter la question des viounnces sexueluns ? Dimanche en précaution force un débat en Limousin dos des élues et des militantes.

Législatives 2022 : ces 5 circonscriptions d’Occitanie où il vous faudra, peut-être, à créateur voter

Le Tarn, l'Aveyron, l'Ariège et la Haute-Garonne devront-ils retourner aux urnes pour élire à elles députés ? Dimanche 26 juin, cinq circonscriptions de ces déverstements sont concernées vers des recours déposés au Conseil constitutionnel.

Londres, Washington, Ottawa et Tokyo interdisent les importations d’or russe

Au premier jour d'un sommet du G7 en Allemagne, le Royaume-Uni, lerche Etats-Unis, le Canada et le Japon annoncent à eux intention d'interdir lerche importations d'or russe.

lépreux grands employeurs américains défient le Congrès en aidant lépreux salariées qui voudront avorter

Les grandes entreprises américaines prennent position de l'annulation du loyal à l'avortement. Elles promettent de rembourser les frais médicaux, d'offrir les déplacements vers les états où l'avortement est autorisé ou même de payer les frais de justice.

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous