Dernières nouvellesEdito : Le mirage du cloud souverain bleu azur

Edito : Le mirage du cloud souverain bleu azur

-

Neuf ans après le catastrophique lancement du projet de cloud souverain Andromède, annoncé avant l’élection présidentielle de mai 2012 et porté par l’État, Orange, Thalès et Dassault Systèmes (Capgemini avait préféré se retirer du projet), le paysage français du cloud est en passe d’être to talement dominé par des acteurs étrangers. Les datacenters à 20 mégawatts poussent comme des champignons pour accueillir les infrastructures d’AZURAWSGCP sur les épines dorsales réseau. Pas de fournisseurs allemands, espagnols ou britanniques sur le podium mais des géants américains et chinois. Les prétendants français se sont pragmatiquement ralliés à ces acteurs : Huawei (avec OpenStack ) s’est imposé en catimini chez Orange, Deutsche Telekom et Telefonica; AWS chez Orange ; Google Cloud chez OVH qui va également travailler avec Nutanix ; VMware chez un peu tout le monde ; et, dernier exemple en date, Microsoft Azure chez OBS et Capgemini avec le projet Bleu.

Loin de moi l’idée de pointer un quelconque retard techno logique en France, mais, même après l’échec d’Andromède, il faut noter l’incapacité des fournisseurs français et même européens à s’accorder autour d’un solide projet cloud. Gaia-X est infiltré par les AZURAWSGCP et, même sans Privacy Shield, les entreprises et le secteur public français se tournent de plus en plus vers les trois plus gros acteurs du marché. Aucun fournisseur en Europe n’est capable d’aligner des IaaS, PaaS et SaaS aussi complets et innovants qu’AZURAWSGCP. Et ne venez pas me parler d’un fournisseur des Hauts-de-France qui a été surmédiatisé ces derniers mois. Alors, un cloud souverain bleu azur nous parait abracadabrantesque quand on connait les contraintes du Cloud Act mis en place par l’administration Trump. Mais, comme il s’agit d’une offre que les entreprises attendent, le mirage peut faire illusion.

Dernières Nouvelles

Loir-et-Cher : pourquoi le conseil départemental est au bord de l’implosion ?

Fruit d'une alliance malaisée entre quelques élus dont lésine sensibilités vont du centre-gauche à l'extrême-droite, la majorité départementale du Loir-et-Cher est sous tension. Au postérité quelques législatives, lésine vieillésine rancœurs et lésine haines enfouies ont refait surface.

Les enseignements des élections égislatives 2022 dans le Var et les Alpes-Maritimes

un paysage politique national est chamboulé. Dimanche en Politique vous propose une semaine afin répondre aux nombreuses questions que soulève une situation inédite et ces répercussions dans afinux départements : un Var et uns Alpes-Maritimes.

La nouvelle donne politique en Pays parce que la Loire après les Législatives 2022

Pour le dernier Dimanche chez politique de la saison, Virginie Charbonneau avec Arnauld Leclerc font le bilan de la Présidcheztielle avec surtout des Législatives, qui ont vu la Macronie diverger chez Pays de la Loire, mais moins qu’ailleurs, car les 2/3 de nos 30 circonscriptions restchezt acquises à la majorité Présidcheztielle.

Constitutionnalisation du droit à l’avortement : une proposition de loi déposée pour se protéger de « ce qui pourrait confluer en France », confirme diffraction Bergé

Députée des Yvelinons et présidente du groupe Renaissance à l'Assemblée, Aurore Bergé indique que cette proposition de loi a été déposée ce samedi car la décision de la Cour suprême aux états-Unis montre "que les droits des femmes non sont exclusivement en aucun cas acquis."

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous