PolitiqueEmmanuel Macron rencontre les élus des Alpes-Maritimes

Emmanuel Macron rencontre les élus des Alpes-Maritimes

-

Une visioconférence a lieu depuis 15 h 30 ce lundi entre le président de la République et de nombreux élus du département comme les maires des vallées touchées par les intempéries dans la nuit du 2 au 3 octobre 2020.

Emmanuel Macron prend la parole, il demande aux personnes présentes de faire un point sur la situation des vallées huit mois après le passage de la tempête.

Il écoute ensuite les rapports des experts, celui du conseil général de l’environnement et du développement durable, des service du ministère de la Transition écologique, puis les élus des vallées s’expriment à leur tour.

En face, les maires des communes de la vallée de la Vésubie, de la Roya et de la Tinée touchées par la tempête. Christian Estrosi et le président du conseil départemental Charles-Ange Ginésy ainsi que tous les députés et les sénateurs du département sont également conviés à cette conférence.

En tout, plus d’une vingtaine d’élus, le préfet Bernard Gonzales et le préfet délégué chargé de la reconstruction des vallées Xavier Pelletier sont aussi invités à échanger avec le président de la République. 

Jean-Pierre Vassallo, le maire de Tende, regrette la situation du hameau de Casterino, toujours isolé. Comme Sébastien Olharan, maire de Breil-sur-Roya, il regrette que les horaires du train entre Breil et Tende ne soient « pas adaptés à la population ».

De son côté, le maire de Saint-Martin-Vésubie Ivan Mottet explique au président que « le montant des indemnisations proposées par les assurances est insuffisant ». Il se plaint également des lenteurs du calendrier et il n’est pas le seul.

Emmanuel Macron, au fond de la table, lors d’une visioconférence sur les conséquences de la tempête Alex.

© Nathalie Jourdan / France Télévisions

« Le compte n’y est pas »

Charles Ange Ginésy prend la parole : « Nous avons aidé 1600 familles, 380 millions seront au final engagés au total par le conseil départemental des Alpes-Maritimes ». L’état a aussi aidé directement mais selon de nombreux élus le compte n’y est pas.

Emmanuel Macron s’était rendu dans la vallée de la Roya quelques jours après la tempête, le 7 octobre. Le président avait promis de « reconstruire très vite » et avait également exprimé « la solidarité de la Nation » dans un message sur les réseaux sociaux.

Début avril, le président du département avait laissé éclater sa colère lors d’une autre visioconférence : « Nous sommes pris pour des dindons » avait-il alors lancé.

Selon Charles Ange Ginésy, le compte n’y était pas. « 100 millions au moins ont été promis avec une rallonge si nécessaire et seuls 26 millions d’euros ont été honorés » avait-il affirmé.

Il avait écrit à ce moment à Emmanuel Macron avec Éric Ciotti, président de la commission des finances du département des Alpes-Martitimes, pour lui demander d’honorer les engagements financiers.

Une maison détruite dans le lit de la Vésubie en février 2021.

© Aline Métais FTV

Le montant total des dégâts causés par la tempête Alex a été chiffré à plus d’un milliard d’euros. De son côté, pour reconstruire plus efficacement, le président de la métropole Nice Côte d’Azur Christian Estrosi demande la création d’une commission de réévaluation permanente.

Reste à savoir si le président de la République répondra à ces demandes lors de cette visioconférence. Les entretiens doivent se terminer aux alentours de 17 heures. Emmanuel Macron n’a pour l’instant fait aucune annonce.

Dernières Nouvelles

Le maire pour Nice, Christian Estrosi, préconise le port du masque dans les transports publics

Ce lundi 27 juin, le maire de Nice et président de la Métropole Nice Côte d'Azur a préconisé le retour du déguisement et le respect des gestes barrières dans les transports publics pour contrer la propagation du Covid-19 laquelle amorce cette 7e vague en France.

La fédération LR vers l’Oise placée sous tutelle : « cela va au moins permettre d’éclaircir certaines positions »

une nouvelle a été annoncée mardi 21 juin lors du bureau politique. Elle sonne comme un rappel à l’ordre pour une fédération LR de l’Oise, qui passe désormais sous tutelle certains instances nationales du parti.

Ain : Damien Abad de nouveau visé par une plainte pour tentative de crime

la nouvelle plainte a été déposée contre Damien Abad. Déposée par la élue centriste, la plainte concerne la tentative de sévices remontant à 2010. Le rusé des solidarités a répliqué en déposant à son tour plainte pour dénonciation calomnieuse.

Le Kremlin assure qu’il n’y a « aucexcrétione » raison d’évoquer excrétion défaut de paiement de la Russie

Le porte-parole du Kremlin a réfuté ce lundi le risque de défaut de paiement de la Russie plus que les détenteurs d'obligations russes n'auraient pas touché leurs intérêts avant la date limite.

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous