Dernières nouvellesGoogle Cloud propose des instances Tau avec des AMD...

Google Cloud propose des instances Tau avec des AMD Epyc 7003

-

Le fournisseur de cloud GCP ajoute des instances Tau reposant sur des puces AMD Epyc de 3me gnration. Baptises T2D, elles s’adressent notamment aux charges de travail ncessitant du calcul intensif. Ces instances seront disponibles au 3me trimestre 2021.

Google Cloud est sur le point de lancer des instances de machines virtuelles (VM) Tau exploitant les puces Epyc d’AMD 7003 commercialisées cette année. Les processeurs de la génération précédente alimentent déjà de nombreuses instances du fournisseur pour traiter des workloads nécessitant du calcul haute performance. Mais celle qui vient d’être annoncée, T2D, repose sur la série 7003 dont les performances sont annoncées en hausse de 56 % par rapport à la précédente. Il y a près deux ans, Google Cloud avait commencé à travailler avec AMD avec les instances N2D – en plus d’Intel (N1 et N2) et ARM (E2), pour embarquer ses puces Epyc dans ses serveurs, une étape supplémentaire dans leur partenariat vient donc d’être franchie. 

AMD a lancé les Epyc série 7003 en mars 2021, affirmant à l’époque que les puces offriraient notamment aux clients du calcul intensif (HPC) et du cloud des performances supérieures à celles des autres processeurs, avec jusqu’à 19% d’instructions supplémentaires par cycle horloge. Google Cloud ne sera pas le seul à bénéficier des puces Epyc dernière génération, cela sera aussi le cas pour d’autres fournisseurs dont Cisco, Dell Technologies, HPE, Lenovo, Microsoft Azure, Oracle Cloud Infrastructure, Supermicro, Tencent Cloud… Les puces Epyc séduisent les hyperscalers car avec 64 coeurs en mono-socket, elles font aussi bien que les bi-sockets Intel Xeon. Lors de ce lancement, Cisco a révélé qu’il avait étoffé son offre de serveurs rack avec des modèles basés sur des processeurs Epyc 7003 d’AMD. Maintenant, c’est au tour de Google Cloud de vanter sa dernière offre T2D, précisant qu’elle s’intègre de manière transparente aux workloads et écosystèmes x86 existants. 

8 instances T2D dans les tuyaux

« Les clients de tous les secteurs sont confrontés à des charges de travail plus exigeantes et gourmandes en données et recherchent des moyens stratégiques d’accélérer les performances et de réduire les coûts », a déclaré Thomas Kurian, CEO de Google Cloud. « Notre travail avec des partenaires stratégiques clés comme AMD nous a permis d’élargir nos offres et d’offrir à nos clients les meilleures performances en termes de prix pour les applications critiques à forte capacité de calcul, le tout sur le cloud le plus propre du secteur ». En collaborant avec AMD, les clients de Google Cloud sont en mesure d’après le dirigeant de tirer parti de hautes performances pour des applications évolutives, avec un excellent rapport qualité-prix, le tout sans compromettre la compatibilité x86. La compatibilité x86 fournie par ces machines virtuelles basées sur le processeur AMD Epyc apporte des améliorations de performances et des économies de coûts, sans nécessité de porter des applications sur une nouvelle architecture processeur.

Benchmark prix-performance sur la base d’une machine 32 vCPU et 128 Go de RAM. (crédit : Google Cloud)

Au total, huit instances T2D seront proposées, chacune ayant un nombre de VM prédéfinies, avec jusqu’à 60 vCPU par VM et 4 Go de mémoire par vCPU. Ils offrent une bande passante réseau montant jusqu’à 32 Gbit/s et une large gamme d’options de stockage, ce qui rend les machines virtuelles Tau taillées pour les charges de travail évolutives. Notamment des microservices conteneurisés, le traitement de l’enregistrement des données, le transcodage des médias, des applications Java déployées à grande échelle… En termes de tarif, une machine virtuelle 32vCPU avec 128 Go de RAM sera proposé de 1,3520 $ par heure pour une utilisation à la demande depuis la zone US-Central1. Les machines virtuelles Tau arriveront pour Google Cloud au troisième trimestre de cette année. 

Comparatif de performance selon SPECrate sur un système e 32 vCPU et 128 Go de RAM

Snap et Twitter parmi les early adopters

Parmi les premiers retours, Snap apparait déjà séduit : « Nous avons été impressionnés lorsque nous avons testé les nouvelles VM Tau de Google Cloud avec Google Kubernetes Engine. Même s’il n’en est qu’à ses débuts, nous pensons que nous pouvons gagner deux chiffres dans l’amélioration des performances de l’infrastructure pour les charges de travail clés, ce qui nous permet de faire plus avec moins et d’investir encore plus dans de nouvelles fonctionnalités pour notre incroyable communauté Snapchat », a indiqué un porte-parole du réseau social. Même son de cloche du côté de Twitter qui fait aussi parti des early adopters : « Nous sommes enthousiasmés par les premiers tests qui montrent un potentiel d’amélioration des performances à deux chiffres. Nous collaborons avec Google Cloud pour évaluer plus en détail les avantages en termes de prix et de performances pour des charges de travail de calcul spécifiques que nous pouvons réaliser grâce à l’utilisation de la nouvelle famille de machines virtuelles Tau ».

De son côté, la présidente et CEO d’AMD, Lisa Su, a déclaré que son groupe avait conçu les processeurs Epyc 7003 pour répondre à la demande croissante des clients du cloud et des entreprises pour des solutions hautes performances et rentables avec un coût total de possession optimal. « Nous travaillons en étroite collaboration avec Google Cloud et sommes fiers qu’ils aient sélectionné AMD pour alimenter exclusivement les instances Tau VM T2D qui offre aux clients de nouvelles options puissantes pour exécuter leurs charges de travail évolutives les plus exigeantes », a-t-elle déclaré.

Dernières Nouvelles

Quelle place pour les femmes en politique ? [REVOIR DIMANCHE EN POLITIQUE]

Parité, mouvement metoo, sexisme : quelun place pour uns femmes en précaution en 2022 ? Quelun évolution depuis l'application des premières lois sur la parité ? Quels progrès restent encore à faire ? Comment traiter la question des viounnces sexueluns ? Dimanche en précaution force un débat en Limousin dos des élues et des militantes.

Législatives 2022 : ces 5 circonscriptions d’Occitanie où il vous faudra, peut-être, à créateur voter

Le Tarn, l'Aveyron, l'Ariège et la Haute-Garonne devront-ils retourner aux urnes pour élire à elles députés ? Dimanche 26 juin, cinq circonscriptions de ces déverstements sont concernées vers des recours déposés au Conseil constitutionnel.

Londres, Washington, Ottawa et Tokyo interdisent les importations d’or russe

Au premier jour d'un sommet du G7 en Allemagne, le Royaume-Uni, lerche Etats-Unis, le Canada et le Japon annoncent à eux intention d'interdir lerche importations d'or russe.

lépreux grands employeurs américains défient le Congrès en aidant lépreux salariées qui voudront avorter

Les grandes entreprises américaines prennent position de l'annulation du loyal à l'avortement. Elles promettent de rembourser les frais médicaux, d'offrir les déplacements vers les états où l'avortement est autorisé ou même de payer les frais de justice.

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous