Dernières nouvellesLes 9 défauts de Windows 10 que pourrait corriger...

Les 9 défauts de Windows 10 que pourrait corriger Windows 11

-

Microsoft va lancer Windows 11. Le prochain OS devrait rsoudre certains dfauts de Windows 10. Nous en avons rpertori 9 en particulier.

Le lancement de Windows 11 devrait avoir lieu dans quelques heures. L’arrivée de cette prochaine version laisse espérer qu’elle résoudra certains des plus gros problèmes de l’édition précédente Windows 10. Notre prise en main d’une version fuitée de Windows 11 nous a donné une idée de ce à quoi pourrait ressembler le prochain OS. Mais si, comme on nous l’a dit plus tard, cette version fuitée était précoce et incomplète, on peut supposer que la version officielle de Windows 11 présentée aujourd’hui comportera davantage de choses. On peut également supposer que Microsoft va encore travailler sur Windows 11 pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, et pourra apporter encore plus d’améliorations à son futur OS. C’est donc le bon moment d’ajouter quelques éléments à la liste des choses à faire. Voici 9 des plus gros défauts de Windows 10, que nous espérons voir corrigés dans Windows 11.

1-Ne pas toucher aux comptes utilisateurs locaux

La possibilité de se connecter avec un compte Microsoft (MSA) offre de nombreux avantages. Les favoris et les mots de passe se synchronisent dans Edge, Windows peut préinstaller et valider les applications Microsoft 365 comme Excel, et les documents peuvent être partagés entre les PC via OneDrive. Mais on constate que l’éditeur tend de plus en plus à empêcher les utilisateurs de Windows 10 de se connecter avec un compte local, refusant parfois catégoriquement s’il n’est pas connecté à Internet. On pourrait faire valoir que plus les services sont liés à un compte Microsoft (MSA), plus l’écosystème a de la valeur. Mais si nous accordons de l’importance à notre vie privée en ligne, pourquoi ne pourrions-nous pas profiter de la même confidentialité sur notre PC ?

Microsoft permettra parfois de se connecter en local dans Windows 10… Mais, parfois pas. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

2-Rationaliser encore plus l’installation

D’après ce que nous avons pu constater de l’expérience « Out of the Box » (OOBE) lors de l’installation d’un nouveau PC sous Windows 11, l’étonnante exclamation « Hello ! Je suis Cortana ! » appartient au passé. Mais le processus pourrait être encore plus simple. S’identifier avec son compte MSA n’est pas un problème pour moi. Mais ce que j’aimerais, c’est de pouvoir établir simplement une connexion réseau (filaire ou autre), me connecter avec mon compte MSA, m’authentifier via une application ou une clé de sécurité, et en avoir fini avec ces procédures. Préférences publicitaires, paramètres de clavier, connexions à Office : ce serait bien si ces éléments étaient stockés dans le cloud de Microsoft et appliqués automatiquement. Si quelqu’un veut se connecter avec un compte local, laissez-le faire – c’est à ce moment-là qu’on peut lui demander ses préférences.

3-Ne pas toucher aux paramètres après une mise à jour majeure

C’est un désagrément dont se plaignent la plupart des utilisateurs ou presque de manière récurrente. À l’heure actuelle, comme tout le monde, je suis tout simplement résigné à l’éventualité qu’une mise à jour des fonctionnalités réinitialise de manière inattendue l’une de mes préférences. Windows 11 ne fait que remettre sur la table cette préoccupation

4-Réintégrer les espaces de stockage OneDrive

Je pensais que les placeholders, ces espèces de raccourcis Windows, de fichiers et de dossiers OneDrive étaient formidables, jusqu’à ce que le nombre de mes dossiers ne cesse d’augmenter. Je n’aime pas du tout la façon dont OneDrive veut sauvegarder mon bureau, c’est pourquoi je le désactive. Mais ce que je ne peux pas désactiver, ce sont les divers dossiers de remplacement qui encombrent mon espace OneDrive. Je veux ces dossiers, mais je déteste les faire défiler pour y ajouter un autre dossier. Je voudrais pouvoir sauvegarder automatiquement mes documents ou mes photos dans le cloud, mais activer et désactiver aussi mes placeholders afin d’avoir accès à mes fichiers les plus utiles en « local » et dans le cloud. Par définition, le téléchargement de ces placeholders ne devrait nécessiter que quelques kilo-octets ici et là, non ? Les activer et les désactiver ne devrait pas poser de problème à un PC moderne.

Organiser des fichiers est une solution. Mais permettre aux utilisateurs de basculer les fichiers d’un placeholder dans OneDrive en est une autre. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

5-Réparer le Microsoft Store

Si vous faites partie de la foule en colère contre le Store, sachez que même le rédacteur en chef et mon collègue de PCWorld, Brad Chacos, se plaint haut et fort du non-fonctionnement de cette pauvre vitrine. Tout d’abord, le Store souffre de son manque de simplicité pour découvrir les contenus. Ensuite, il est impossible de télécharger un jeu volumineux (Forza Horizon 4), de le sauvegarder sur un disque externe, puis de le charger sur un autre PC. Non, il faut le re-télécharger encore et encore. Et pourquoi faut-il aller chercher dans les petits caractères pour trouver la taille du fichier ? Pourquoi est-il si compliqué de savoir quand l’application a-t-elle été mise à jour pour la dernière fois ? Il y a beaucoup de choses à améliorer. Il semblerait que le remaniement de l’app Microsoft Store fasse partie des projets de Windows 11.

Depuis les applications jusqu’aux jeux en passant par les vidéos, l’application Microsoft Store est l’iTunes de Microsoft. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

6-Améliorer l’expérience de jeu sur PC

Le jeu sur PC est en plein essor, en grande partie grâce aux efforts des fournisseurs de matériel et de logiciels tiers. Les jeux gratuits hebdomadaires de l’Epic Games Store, la facilité d’installation des jeux via Steam, l’application de jeu GOG « one ring to rule them all », GeForce Experience, les applications d’overclocking et de gestion d’AMD, d’Intel et d’autres – il existe tout un écosystème de matériel PC, de logiciels, de vitrines, de modders et autres qui travaillent ensemble pour améliorer l’expérience de jeu sur PC.

La barre de jeu Xbox de Microsoft est l’une des fonctions supposément conviviales pour les joueurs sur PC. Mais qui l’utilise ?

Dans ce domaine, Microsoft est à la fois une aide et une gêne. Le Microsoft Store n’a jamais été très favorable aux modifications apportées par des tiers, et la disparition du réseau Mixer a vraiment porté un coup dur à la communauté des joueurs de l’éditeur. Le Xbox Game Pass est formidable, tout comme le fait de payer avec les Microsoft Rewards. Le Game Pass pour PC est encore un peu à la traîne, et les options de crossplay (inter-compatible) sont insuffisantes. Pourtant, le jeu dans le cloud offre aussi une solution de contourner les pénuries de matériel. Microsoft doit s’engager « à offrir une expérience de jeu exceptionnelle sur PC » et à tenir sa promesse. Le jeu sur Xbox offre à nouveau une belle expérience. Ce n’est pas le cas de la déclinaison Xbox sur PC.

7-Faire des apps multimédia de Windows les meilleures de leur catégorie

Microsoft propose deux applications essentielles sur Windows qui ne bénéficient pas de l’attention qu’elles méritent : Photos et Éditeur vidéo. Toutes deux couvrent les besoins de base de la plupart des utilisateurs. L’app Photos aspire à plus. Par exemple, une baguette « Améliorez votre photo » pilotée par l’IA, des filtres, un correcteur de taches, etc. Je l’utilise tout le temps pour retoucher mes photos. L’Éditeur vidéo permet d’assembler des clips et du son, mais l’expérience est encore assez rudimentaire. Ce n’est pas une fatalité. Alors que Microsoft a couru après la réalité mixte, les expériences mobiles et autres, ces expériences de base ont été négligées. L’application Paint 3D, très proche, cache un outil de « sélection magique » semblable à celui de Photoshop, qui est assez formidable. Pourquoi ne retrouve-t-on pas cet outil dans l’app Photos, où les gens l’utiliseraient vraiment ? La montée en puissance des « PC de créateurs » n’a pas incité Microsoft à améliorer ces apps.

La fonction cachée Magic Select reste l’un des joyaux de Windows. (Crédit : Cara Neil/Flickr (CC0))

8-Maintenir le rêve d’un OS minimal

Il faut espérer que Windows 11 offrira d’autres choses que le menu Démarrer et la barre des tâches minimalistes du type Windows 10X que nous avons vus dans la version fuitée. En tant qu’utilisateur professionnel de Windows 10, je veux un système d’exploitation à part entière pour mon PC. Mais il y a une place pour un Chrome OS simplifié (et peut-être un Windows 10 S), et Microsoft ne devrait pas abandonner le rêve d’un système d’exploitation rationalisé et à faible impact. Pour être juste, c’est facile à dire et difficile à mettre en œuvre, même si la suppression d’applications et de services peu ou pas utilisées comme Mixed Reality Viewer soit un bon début. Mais Microsoft devrait s’abstenir de faire des annonces, si elle ne peut les tenir par la suite.

9-Donner leur chance aux nouvelles fonctionnalités

Justement : si une fonctionnalité est introduite, il faut le faire savoir. C’est désormais le cas des applications Office de Microsoft 365, qui font apparaître un pop-up pour signaler la disponibilité d’une mise à jour. Microsoft Edge le fait aussi. Pourquoi pas Windows ? Si vous êtes assez fier pour développer et lancer une nouvelle fonctionnalité, alors, faites-en la promotion. Cela permettra aux utilisateurs de l’essayer. Et vous n’aurez peut-être pas à la supprimer quelques années plus tard.

Windows 11 promet un tout nouveau menu Démarrage. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Il semble que Microsoft compte annoncer l’ajout de fonctionnalités dans l’application Windows Tips. Si rien d’autre n’est fait, Windows 11 va s’engager auprès des utilisateurs, présenter avec déférence les nouveautés, puis s’effacer. D’autant qu’une option va permettre de désactiver Tips dans les futures mises à jour.

Dernières Nouvelles

Le maire pour Nice, Christian Estrosi, préconise le port du masque dans les transports publics

Ce lundi 27 juin, le maire de Nice et président de la Métropole Nice Côte d'Azur a préconisé le retour du déguisement et le respect des gestes barrières dans les transports publics pour contrer la propagation du Covid-19 laquelle amorce cette 7e vague en France.

La fédération LR vers l’Oise placée sous tutelle : « cela va au moins permettre d’éclaircir certaines positions »

une nouvelle a été annoncée mardi 21 juin lors du bureau politique. Elle sonne comme un rappel à l’ordre pour une fédération LR de l’Oise, qui passe désormais sous tutelle certains instances nationales du parti.

Ain : Damien Abad de nouveau visé par une plainte pour tentative de crime

la nouvelle plainte a été déposée contre Damien Abad. Déposée par la élue centriste, la plainte concerne la tentative de sévices remontant à 2010. Le rusé des solidarités a répliqué en déposant à son tour plainte pour dénonciation calomnieuse.

Le Kremlin assure qu’il n’y a « aucexcrétione » raison d’évoquer excrétion défaut de paiement de la Russie

Le porte-parole du Kremlin a réfuté ce lundi le risque de défaut de paiement de la Russie plus que les détenteurs d'obligations russes n'auraient pas touché leurs intérêts avant la date limite.

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous