Politiqueles élus en Auvergne partagent leur indignation

les élus en Auvergne partagent leur indignation

-

Le président de la République a été giflé par un citoyen ce mardi 8 juin lors d’un déplacement dans la Drôme. Plusieurs élus d’Auvergne ont réagi à cet incident. Tous condamnent l’agression.

Plusieurs élus d’Auvergne ont réagi à la gifle reçue par le président de la République ce mardi 8 juin. En déplacement dans la Drôme, Emmanuel Macron a été pris à parti par un citoyen lors d’un bain de foule.

Emmanuel Macron a été giflé par un homme dans le public lors de son déplacement dans la Drôme

Suivez le live ?https://t.co/xh1S6KHDoY pic.twitter.com/LYKqlU4cKa

— franceinfo (@franceinfo) June 8, 2021 Indignation de tous bords

Sur Twitter, la député La République En Marche de l’Allier Bénédicte Peyrol a dénoncé cet incident : “L’agression du Président est le signe de l’érosion des attaches à la République. La violence devient le ton normal des choses. Le dialogue se fait par les poings. Cette gifle rougit le visage de tous les Français & elle confirme que démocratie et débat sont bien fragiles. Indignée.”

L’agression du Président est le signe de l’érosion des attaches à la République. La violence devient le ton normal des choses. Le dialogue se fait par les poings. Cette gifle rougit le visage de ts les Français & elle confirme que démocratie et débat sont bien fragiles. Indignée.

— Bénédicte Peyrol (@B_Peyrol) June 8, 2021

Toujours dans l’Allier, le député communiste Jean-Paul Dufrègne a partagé son constat : “On ne combat pas une politique avec des gifles ! Mais avec des arguments, en s’engageant pour établir de nouveaux rapports de force ! La violence, verbale, physique n’est pas acceptable. Je condamne fermement l’agression dont le Président de la République a été victime”, a-t-il tweeté.

On ne combat pas une politique avec des gifles ! Mais avec des arguments, en s’engageant pour établir de nouveaux rapports de force ! La violence, verbale, physique n’est pas acceptable. Je condamne fermement l’agression dont le Président de la République a été victime #DirectAN

— Jean-Paul Dufrègne (@JP_Dufregne) June 8, 2021

Pour Laurent Wauquiez également, président Les Républicains de la région Auvergne-Rhône-Alpes, il s’agit d’un ”Geste intolérable. On ne peut pas accepter que s’installent la violence et l’absence de respect dans notre pays.”

Geste intolérable. On ne peut pas accepter que s’installent la violence et l’absence de respect dans notre pays.https://t.co/uCIwnPwV0P

— Laurent Wauquiez (@laurentwauquiez) June 8, 2021

“Le débat républicain ne doit pas être entaché de violence. Alors que notre société se tend, que les paroles et postures se durcissent, retrouvons plus de sérénité et cessons de nous monter les uns contre les autres. Cette ambiance délétère est insupportable et inacceptable”, a ajouté Olivier Bianchi, le maire socialiste de Clermont-Ferrand.

Le débat républicain ne doit pas être entaché de violence.

Alors que notre société se tend, que les paroles et postures se durcissent, retrouvons plus de sérénité et cessons de nous monter les uns contre les autres.
Cette ambiance délétère est insupportable et inacceptable. https://t.co/rBSoOKhyvE

— Olivier BIANCHI (@olivierbianchi1) June 8, 2021

Dominique Giron et Guy Lavocat, candidats LREM aux élections régionales sur la liste de Bruno Bonnell, ont également réagi dans un communiqué : « Nous devons combattre ceux qui attisent la haine de l’Etat et des institutions et qui sèment la division de la Nation. Cet acte isolé ne représente en rien notre région. Notre région mérite mieux ! »

Un appel à voter aux élections

Plusieurs élus de la République ont profité de cet incident pour rappeler l’intérêt de la démocratie et du vote. Christine Pirès-Beaune, députée du Parti Socialiste dans la deuxième circonscription du Puy-de-Dôme, appelle sur Twitter à se rendre aux urnes pour se faire entendre : “Je condamne fermement tout acte de violence et cet acte est inadmissible. Dans un système démocratique on utilise son bulletin de vote et on confronte ses idées avec des mots pas avec des gifles !”

Je condamne fermement tout acte de violence et cet acte est inadmissible. Dans un système démocratique on utilise son bulletin de vote et on confronte ses idées avec des mots pas avec des gifles ! @socialistesAN https://t.co/MnQfxZtApn

— Ch. Pirès Beaune (@cpiresbeaune) June 8, 2021

Idem du côté des Républicains pour Frédérique Bonnichon, maire de Châtel-Guyon et conseiller régional : “Gifler un Président de la République est HONTEUX et INACCEPTABLE. C’est la République et la Démocratie (…) que l’on gifle. Soutien total au Président @EmmanuelMacron car il nous représente TOUS. Les seules gifles tolérables en démocratie, ce sont celles des urnes. Point.”

Gifler un Président de la République est HONTEUX et INACCEPTABLE.
C’est la République et la Démocratie commun que l’on gifle.
Soutien total au Président @EmmanuelMacron car il nous représente TOUS.
Les seules gifles tolérables en démocratie, ce sont celles des urnes. Point.

— Bonnichon Frederic (@fbonnichon) June 8, 2021

Suite à cet incident, deux personnes ont été interpellées dans la journée.

Dernières Nouvelles

Le maire pour Nice, Christian Estrosi, préconise le port du masque dans les transports publics

Ce lundi 27 juin, le maire de Nice et président de la Métropole Nice Côte d'Azur a préconisé le retour du déguisement et le respect des gestes barrières dans les transports publics pour contrer la propagation du Covid-19 laquelle amorce cette 7e vague en France.

La fédération LR vers l’Oise placée sous tutelle : « cela va au moins permettre d’éclaircir certaines positions »

une nouvelle a été annoncée mardi 21 juin lors du bureau politique. Elle sonne comme un rappel à l’ordre pour une fédération LR de l’Oise, qui passe désormais sous tutelle certains instances nationales du parti.

Ain : Damien Abad de nouveau visé par une plainte pour tentative de crime

la nouvelle plainte a été déposée contre Damien Abad. Déposée par la élue centriste, la plainte concerne la tentative de sévices remontant à 2010. Le rusé des solidarités a répliqué en déposant à son tour plainte pour dénonciation calomnieuse.

Le Kremlin assure qu’il n’y a « aucexcrétione » raison d’évoquer excrétion défaut de paiement de la Russie

Le porte-parole du Kremlin a réfuté ce lundi le risque de défaut de paiement de la Russie plus que les détenteurs d'obligations russes n'auraient pas touché leurs intérêts avant la date limite.

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous