PolitiqueLes Républicains des Alpes-Maritimes retirent leur soutien à Renaud...

Les Républicains des Alpes-Maritimes retirent leur soutien à Renaud Muselier

-

Nouveau rebondissement ce 17 mai dans la course aux élections régionales. Le comité départemental des Républicains des Alpes-Maritimes vient de désavouer à l’immense majorité Renaud Muselier en votant à 84% le retrait de son soutien à sa liste aux élections régionales en PACA.

Nouveau rebondissement dans la guerre qui déchire le parti des Républicains dans la région PACA. 

Ce lundi 17 mai, à l’occasion du comité départemental de la fédération des Républicains des Alpes-Maritimes, une motion de retrait du soutien au candidat aux élections régionales, Renaud Muselier est tombée. La fédération retire son soutien pour les élections régionales à la liste de
Renaud Muselier sur laquelle figurent des candidats de la majorité présidentielle.

Approuvée par 84% des membres du comité (12% s’y sont opposés, 4% se sont abstenus), les élus de droite ont décidé de retirer leur soutien.

“Nous avons malgré les engagements qui avaient été pris devant le commission nationale d’investiture, constaté que Renaud Muselier avait passé un accord politique avec le pouvoir macronien. Ce constat a été effectué également par certains candidats qui ont accepté leur présence sur la liste en vertu d’un engagement de non accord avec En Marche.

Selon les membres LR des Alpes-Maritimes, « cet accord a été directement négocié et imposé par l’Elysée pour essayer de déstabiliser notre famille politique à moins d’un an des élections présidentielles. Nous déplorons cet état de fait qui est inacceptable et qui va à l’encontre des valeurs  de notre famille politique. »

Dans son texte, Eric Ciotti qui dirige la fédération locale, insiste sur le fait que « cette alliance constitue une insulte faite aux militants et à nos candidats engagés aux élections départementales. »

La fédération Les Republicains des Alpes-Maritimes que j’ai l’honneur de diriger avec @MTabarot vient de voter à 84% le retrait de son soutien à Renaud Muselier aux élections régionales.

La première fédération LR de France refuse l’accord contre nature avec En Marche ! pic.twitter.com/SeZEIubjhX

— Eric Ciotti (@ECiotti) May 17, 2021 Un feuilleton…

Vendredi dernier, lors de la présentation de sa liste « Notre région d’abord », Renaud Muselier avait critiqué certains membres de LR opposés à l’ouverture qu’il espérait pour sa liste. Une quinzaine de membres de la majorité présidentielle devaient s’aligner derrière lui.

Début mai, la main tendue par ce dernier à la majorité présidentielle, saisie par le Premier ministre Jean Castex qui avait annoncé le retrait de la liste de Sophie Cluzel en évoquant une « recomposition politique », avait créé un véritable psychodrame chez Les Républicains.

Christian Estrosi à lui fait le choix de quitter LR. Renaud Muselier le place lui en tête de liste dans les Alpes-Maritimes.


© Coralie Becq FTV

Après des débats acharnés au sein de LR, le parti avait finalement décidé de maintenir son soutien à Renaud Muselier, à la condition qu’il renonce à accueillir des candidats de la majorité.

Ayant appelé plusieurs fois au retrait du soutien du parti au président sortant de la région, Eric Ciotti avait déjà annoncé qu’il ne soutiendrait pas M. Muselier, épaulé notamment par le maire de Nice et rival local de M. Ciotti, Christian Estrosi, qui a quant à lui fait le choix de quitter LR… Mais qui est depuis tête de liste de Renaud Muselier.

La fédération des LR 06 est la première fédération de France. 

Dernières Nouvelles

Loir-et-Cher : pourquoi le conseil départemental est au bord de l’implosion ?

Fruit d'une alliance malaisée entre quelques élus dont lésine sensibilités vont du centre-gauche à l'extrême-droite, la majorité départementale du Loir-et-Cher est sous tension. Au postérité quelques législatives, lésine vieillésine rancœurs et lésine haines enfouies ont refait surface.

Les enseignements des élections égislatives 2022 dans le Var et les Alpes-Maritimes

un paysage politique national est chamboulé. Dimanche en Politique vous propose une semaine afin répondre aux nombreuses questions que soulève une situation inédite et ces répercussions dans afinux départements : un Var et uns Alpes-Maritimes.

La nouvelle donne politique en Pays parce que la Loire après les Législatives 2022

Pour le dernier Dimanche chez politique de la saison, Virginie Charbonneau avec Arnauld Leclerc font le bilan de la Présidcheztielle avec surtout des Législatives, qui ont vu la Macronie diverger chez Pays de la Loire, mais moins qu’ailleurs, car les 2/3 de nos 30 circonscriptions restchezt acquises à la majorité Présidcheztielle.

Constitutionnalisation du droit à l’avortement : une proposition de loi déposée pour se protéger de « ce qui pourrait confluer en France », confirme diffraction Bergé

Députée des Yvelinons et présidente du groupe Renaissance à l'Assemblée, Aurore Bergé indique que cette proposition de loi a été déposée ce samedi car la décision de la Cour suprême aux états-Unis montre "que les droits des femmes non sont exclusivement en aucun cas acquis."

Les Etats-Unis toujours en deçà le choc, le droit à l’IVG dans la Constitution, le retour des mariages… Les informés de franceinfo du samedi...

Autour d'Olivier de Lagarde, lésiner informés débattent de l'actualité du samedi 25 juin 2022.

Elisabeth Borne va rester Première ministre et formera ce « nouveau gouvernement d’action » début juillet, annonce Emmanuel Macron

Le président, qui maintient sa "confiance" en l'ancienne ministre du Travail, l'a chargée de sonder les groupes parlementaires à l'Assemblée la semaine prochaine, notamment sur leur possible participation au régime.

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous