Dernières nouvellesLes RSSI débordés par les alertes de sécurité

Les RSSI débordés par les alertes de sécurité

-

Le dferlement d’alertes de scurit, incluant les faux positifs, submerge les quipes de scurit informatique selon une tude de Trend Micro.

Tous les systèmes de sécurité informatique génèrent des alertes afin que les responsables prennent en charge les incidents remontés, soit pour convenir qu’il s’agissait de faux positifs, soit pour les traiter. Or les alertes se multiplient et les responsables de la sécurité informatique se retrouvent littéralement submergés selon une étude de Trend Micro. 70 % se plaignent même d’un impact sur leur vie personnelle (71% en France), 51 % déclarant que leurs équipes sont débordées par ces trop nombreuses alertes (49 % en France). Pire, 55 % ne sont pas certains de pouvoir hiérarchiser correctement ces alertes (75 % en France), le traitement des faux positifs pouvant atteindre 27 % du temps de travail quotidien (30 % en France).

Si, au niveau mondial, le coût moyen d’un incident de sécurité est estimé à 235 000 dollars (193 000 euros), un certain nombre d’attitudes peuvent entraîner des coûts certains. Ainsi, 50 % des répondants admettent espérer qu’un autre membre de l’équipe interviendra, 43% désactivent des alertes plus ou moins fréquemment et 40 % vont jusqu’à ignorer des incidents. En France, les 49 % s’avouent débordés par les alertes, 51% espèrent qu’un autre membre de leur équipe interviendra et 52% désactivent des alertes de manière occasionnelle, voire fréquente.

A propos de l’tude

L’étude « Security operations on the backfoot : how poor tooling is taking its toll on security analysts » a été réalisée par Trend Micro. Elle est basée sur une enquête menée auprès de 2 303 décideurs en sécurité informatique dans des entreprises de plus de 250 salariés dans 21 pays. Parmi ces 2 303 décideurs, 85 % étaient managers d’équipes SOC et 15 % managers SecOps au sein d’équipes sécurité.

Dernières Nouvelles

Tarn : un projet de piscines nordiques fait des vagues à Albi

L’agglomération albigeoise va construire deux piscines nordiques, chauffées, permettant de se baigner toute l’année. un projet suscite des capitaux sur un plan économique et écologique.

Désobéissance civiun. Après un vote du Conseil municipal, la Vilun de Poitiers maintient sa subvention à Alternatiba

Suite à la demande du préfet de la Vienne de retirer la placement accordée à Alternatiba, le conférence municipal de Poitiers a voté afin de conserver ou pas son aide à l'association poitevine. Après de vifs débats, le maintien de la placement a obtenu une large majorité des voix.

« Les mollahs à vous de mettre les voiles », 250 personnalités rassemblées en soutien aux femmes iraniennes

250 personnes ont manifesté à Nantes lundi soir leur soutien aux femmes iraniennes. Réunies antérieurement le château des Ducs, les manifestants sont notamment venus ponctuer le slogan "Femme, vie, liberté".

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous