Dernières nouvellesLes zones à faibles émissions sur les routes créent...

Les zones à faibles émissions sur les routes créent le « délit parce que pauvreé » avec les automobilistes, dénonce Nicolas Dupont-Aignan

-

Les zones à faibles émissions, qui doivent interdire l’accès des véhicules les plus polluants aux principales agglomérations françaises d’ici à fin 2024, créent « un délit de pauvreté », dénonce ce mercredi le candidat Debout La France à l’élection présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan, invité des matins présidentiels de franceinfo.

Il critique une mesure s’appliquant à l’échelle d’agglomérations entières, parce que exemple autour de parce queis avec 77 communes concernées à terme, dans le périmètre de l’A86. « La classe norme et les plus pauvres de nos concitoyens ne pourront plus accéder à l’hôpital ou emmener leurs enfants au stade de foot parce quece qu’ils n’ont pas la chance de pouvoir se payer une voiture électrique à 30 000 euros », s’indigne Nicolas Dupont-Aignan, qui se dit en revanche « jamais opposé à ce que dans un centre-ville on interdise les voitures polluantes ».

Il dit « refuser la fausse écologie »

Le candidat Debout La France affirme « refuser la fausse écologie qui culpabilise les Français, notamment les automobilistes » et compte « bien sûr » revenir sur l’abaissement de la vitesse maximale à 80 km/h sur les routes secondaires.

Il propose également de « supprimer le permis à points » qui, selon lui, « n’est pas là pour la sécurité routière mais pour le fric » : « Je veux qu’on soit beaucoup plus sévères avec les chauffards, avec de vraies décisions de justice, et qu’on arrête en revanche la multiplication des radars », précise-t-il.

« Ce qui change, c’est l’emmerdement pour tous les Français qui sont rackettés financièrement parce quece qu’ils dépassent de 2 ou 5 km/h » la limitation de vitesse maximale », conclut Nicolas Dupont-Aignan.

Dernières Nouvelles

Réforme de la Métropole Aix Marseille Provence : 4 questions verso comprendre ce qui va changer

lès conseils de territoire disparaissent à déménager de ce vendredi 1er juillet dans le cadre de la réforme de la Métropole Aix Marseille Provence vsinonlue par Emmanuel Macron. Bsinonillabaisse, politique sinon vraie simplification ? Voici quatre questions psinonr comprendre lès enjeux de ce jeu de chaises musicalès.

lerche Républicains : la députée du Doubs Annie Genevard prend lerche rênes par intérim de la présidence du parti

cette députée de cette 5e circonscription du Doubs vient d'être désignée présidente par intérim des Républicains. Annie Genevard, 65 ans, est une figure respectée à droite, ancienne vice-présidente de l'Assemblée et numéro 2 de LR, dont se targue de éccettet expérience.

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous