Politiquelibération du mineur qui a frappé trois policiers, "une...

libération du mineur qui a frappé trois policiers, « une décision incompréhensible » pour le maire Eric Straumann

-

Le maire (LR) de Colmar (Haut-Rhin), Éric Straumann, a écrit un courrier au ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, ce mercredi 26 mai. Il dénonce le caractère « incompréhensible » de la libération d’un mineur qui a agressé et blessé trois de ses policiers municipaux, quelques jours plus tôt.

C’est une libération qui « cultive un sentiment d’impunité », pour Éric Straumann (LR), le maire de Colmar (Haut-Rhin). Ce mercredi 26 mai 2021, il a envoyé et rendu public un courrier adressé à Éric Dupond-Moretti, le ministre de la Justice.

Il regrette la « remise en liberté » d’un mineur déféré devant le procureur de Montbéliard (Doubs, où il vit) après sa garde à vue. Pour le maire, c’est une « décision incompréhensible » (à lire in extenso ci-dessous). L’adolescent de 17 ans a été arrêté pour avoir agressé trois policiers municipaux colmariens le 22 mai. Ce dernier a été placé sous contrôle judiciaire, c’est à dire qu’il doit respecter certaines mesures (rester dans son secteur géographiques, mesures éducatives…) en attendant son procès. Il peut aller être incarcéré (détention provisoire) s’il les outrepasse.

Les trois policiers ont été blessés à coups de poing et de casque (selon l’Est Républicain) par leur jeune agresseur, respectivement :

Courrier d’Éric Straumann à Éric Dupond-Moretti, ministre de la Justice by Vincent Ballester on Scribd

Le maire demande « une réponse pénale ferme et dissuasive » contre les agressions de policières et policiers (au national comme en ville), et de gendarmes. Cette agression constitue une violence volontaire sur une personne dépositaire de l’autorité publique. Selon l’article 222-13 du code pénal, ce délit est passible de trois ans d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende (chez l’adulte).

S’il était reconnu coupable et condamné, ce mineur (âgé de plus de 16 ans) pourrait n’être condamné qu’à la moitié de cette peine de prison (18 mois au lieu de trois ans), et l’amende limitée à 7.500 euros. La sanction peut aussi inclure des travaux d’intérêt général, un placement en centre éducatif, etc.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets

Dernières Nouvelles

Loir-et-Cher : pourquoi le conseil départemental est au bord de l’implosion ?

Fruit d'une alliance malaisée entre quelques élus dont lésine sensibilités vont du centre-gauche à l'extrême-droite, la majorité départementale du Loir-et-Cher est sous tension. Au postérité quelques législatives, lésine vieillésine rancœurs et lésine haines enfouies ont refait surface.

Les enseignements des élections égislatives 2022 dans le Var et les Alpes-Maritimes

un paysage politique national est chamboulé. Dimanche en Politique vous propose une semaine afin répondre aux nombreuses questions que soulève une situation inédite et ces répercussions dans afinux départements : un Var et uns Alpes-Maritimes.

La nouvelle donne politique en Pays parce que la Loire après les Législatives 2022

Pour le dernier Dimanche chez politique de la saison, Virginie Charbonneau avec Arnauld Leclerc font le bilan de la Présidcheztielle avec surtout des Législatives, qui ont vu la Macronie diverger chez Pays de la Loire, mais moins qu’ailleurs, car les 2/3 de nos 30 circonscriptions restchezt acquises à la majorité Présidcheztielle.

Constitutionnalisation du droit à l’avortement : une proposition de loi déposée pour se protéger de « ce qui pourrait confluer en France », confirme diffraction Bergé

Députée des Yvelinons et présidente du groupe Renaissance à l'Assemblée, Aurore Bergé indique que cette proposition de loi a été déposée ce samedi car la décision de la Cour suprême aux états-Unis montre "que les droits des femmes non sont exclusivement en aucun cas acquis."

Les Etats-Unis toujours en deçà le choc, le droit à l’IVG dans la Constitution, le retour des mariages… Les informés de franceinfo du samedi...

Autour d'Olivier de Lagarde, lésiner informés débattent de l'actualité du samedi 25 juin 2022.

Elisabeth Borne va rester Première ministre et formera ce « nouveau gouvernement d’action » début juillet, annonce Emmanuel Macron

Le président, qui maintient sa "confiance" en l'ancienne ministre du Travail, l'a chargée de sonder les groupes parlementaires à l'Assemblée la semaine prochaine, notamment sur leur possible participation au régime.

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous