Dernières nouvellesMicrosoft Build 2021 : Power Apps dopé au langage...

Microsoft Build 2021 : Power Apps dopé au langage naturel avec GPT-3

-

Il semble que le langage naturel va prendre de plus en plus de place dans les outils et services de Microsoft. La plateforme Power Apps va permettre des personnes sans comptences en dveloppement d’crire leurs propres logiciels grce GPT-3.

Microsoft utilise la puissance du langage naturel du GPT-3, le système de génération de texte d’OpenAI, pour aider les personnes qui ne savent pas coder à écrire leurs propres logiciels via sa plateforme de développement Power Apps. L’annonce a été faite ce mardi lors de la conférence développeurs Build 2021, organisée en ligne du 25 au 27 mai. Microsoft espérait faire des Power Apps un puissant corollaire de sa suite Office, mais la plateforme a été quelque peu délaissée. En 2015, date de sa mise en place, la plateforme Power Apps était organisée autour d’un ensemble de modèles de programmation, tirant des données de sources définies par l’utilisateur, puis sortant des résultats. Ce mode de fonctionnement un peu plus évolué que le niveau macro courant de Microsoft Office permettait à un utilisateur lambda n’ayant pas ou très peu de connaissances en codage d’écrire un programme pour demander à Windows d’effectuer une tâche.

Mais même cette approche, qualifiée de low ou no-code par Microsoft, peut prendre du temps et être complexe. D’où le choix de s’orienter vers une approche qui consiste à dire simplement à l’application ce qu’elle doit faire, en utilisant le modèle d’IA GPT-3. Celui-ci permet par exemple de traduire « Trouver les produits dont le nom commence par ‘enfants’ » dans un code compris par Power Apps. Lors de la conférence Build, Microsoft a déclaré qu’il avait pris une licence pour le GPT-3 et que la technologie serait probablement intégrée dans d’autres produits et services au fil du temps. Le premier produit à l’inclure sera Power Apps, mais Microsoft a déjà infusé de l’IA dans des applications connexes comme Microsoft Flow.

L’interprétation des résultats dans les mains de l’utilisateur

Selon Charles Lamanna, vice-président de Microsoft chargé de la plateforme d’applications low-code, un utilisateur qui souhaite utiliser Power Apps n’a pas forcément besoin de comprendre comment coder un programme, mais la manière dont un programme est assemblé et la terminologie utilisée. « Pour l’utilisateur moyen, des constructions comme irstN(Sort(Search(‘BC Orders’, « stroller », « aib_productname »), ‘Purchase Date’, Descending), 10) lui passeraient largement au-dessus de la tête. En utilisant le modèle de langage naturel GPT-3, cela ressemblerait plutôt à « Afficher 10 commandes dont le nom de produit contient poussette et trier par date d’achat, la plus récente étant en tête », a expliqué M. Lamanna dans un billet de blog. Power Apps est ainsi capable de construire une expression et de l’exécuter en fonction des données, mais il appartiendra toutefois à l’utilisateur d’interpréter ces résultats.

D’autres produits de la suite Office 365 bénéficient déjà de l’approche IA de Microsoft. Par exemple, dans Excel, le champ de recherche situé en haut de l’écran disait « Que voulez-vous faire ? ». (La formulation a été modifiée en un « recherche » générique, mais les capacités d’IA sont exactement les mêmes). Microsoft indique que les produits Power affiliés à sa plateforme Power Apps seront les premiers à recevoir les mises à niveau de l’IA GPT-3, mais que la technologie pourrait être étendue à d’autres domaines. Si cela simplifie la suite Office de Microsoft, tout le monde y est favorable.

Dernières Nouvelles

Un jeune élu communal du Cher fait un tour de la Haute-Marne à la recherche d’initiatives locales

Raphaël Ruegger, élu local du Cher, âgé de 21 ans fait un symbole de France des municipalités pour trouver "les idées qui marchent" et les réduire chez lui. Il parcourt pendant une semaine la Haute-Marne.

Gérald Darmanin à Marseilce : trafics de drogue, « ce premier responsabce, c’est ce consommateur »

Gérald Darmanin est à Marfortificationilun pour deux jours. un ministre de l'Intérieur fait un partie sur la stratégie de lutte contre uns trafic de stupéfiants alors que uns morts dans uns règunments de compte fortification multiplient dans un département.

VIcommeO. A l’Assemblée Nationale, les premiers pas comme Quentin Bataillon et Andrée Taurinya, nouveaux députés stéphanois

ceux-ci ont fait leurs premiers pas au Palais Bourbon puis participé à leur première séance dans l'hémicycle. Andrée Taurinya puis Quentin Bataillon ont été élus députés de la Loire le dimanche 19 juin inédit. Une semaine entre découverte, éproposition puis formalités administratives. Avec leur premier rendez-vous majeur : la première séance dans l'hémicycle pour la désignation du président.

Assemblée par Corse : la session spéciale sur la dérive mafieuse aura lieu « très rapiparment »

Jeudi 30 juin, une question oraun du groupe Core in Fronte a relancé un débat sur la session spéciaun de l'Assemblée de Corse concernant la dérive mafieuse dans l’îun. Celun-ci "halo lieu rapidement, à l'automne hominien", a répondu l’Exécutif.

Washington gèle avec d’un milliard de dollars d’avoirs aux Etats-Unis d’un oligarque russe

Le Trésor américain manifeste avoir gelé plus d'un milliard contre dollars d'avoirs d'une société contrôlée par l'oligarque russe Suleiman Kerimov, déjà sanctionné par Washington.

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous