Dernières nouvellesMicrosoft veut étendre Teams au grand public

Microsoft veut étendre Teams au grand public

-

Trs utilis dans le monde professionnel et en particulier dans le cadre du tltravail, Teams veut aller au-del et sduire le grand public. Une tche ardue pour Microsoft face une forte concurrence.

Il y a cinq ans, pour concurrencer des outils de collaboration sur le lieu de travail comme Slack et Hipchat, Microsoft lançait Teams. Cette fois, l’éditeur veut s’attaquer au grand public et concurrencer des Discord, WhatsApp, Snapchat, Signal et autres. En début de semaine, les applications Teams Android et iOS existantes, l’app desktop Windows et même le web donnent accès ce que la firme américaine nomme des « fonctionnalités personnelles dans Teams ». L’app a été renommée en conséquence. Pour l’essayer, il suffit de cliquer sur l’icône Teams de son terminal. En plus du compte professionnel, chacun pourra voir l’option permettant d’ajouter un compte personnel.

La question que l’on se pose peut-être, c’est de savoir si, après avoir accumulé pendant des années, des contacts, des groupes, des habitudes et des pratiques sur l’une ou l’autre des autres applications de communication, pourquoi utiliser Teams à la place d’une autre application de collaboration ? On peut se demander également si les utilisateurs de Teams voudront utiliser une application qui leur rappelle leur environnement de travail quotidien pour planifier des sorties entre amis ? Christy Hughes, directrice de Modern Life de Microsoft, pense qu’ils le feront.

Les fonctionnalités personnelles de Microsoft Teams comprennent un chat de groupe et un tableau de bord de groupe, plus la possibilité de partager des fichiers, des tâches, etc. (Crédit : Microsoft)

Cette dernière a déclaré que les consommateurs souhaitent effectivement séparer leur activité professionnelle et leur vie personnelle, mais que Teams pour le grand public répond à ces préoccupations. « L’outil est vraiment centré sur le grand public et sur les personnes qui ont envie de relier tous les aspects de leur vie avec celle de leur famille », a-t-elle déclaré.

Configurer Teams version grand public

Naturellement, il faudra disposer d’un compte Microsoft pour lancer Teams, tant pour une utilisation professionnelle que pour profiter de ces dernières fonctionnalités personnelles. Par contre, les amis n’ont pas obligatoirement besoin d’un compte Microsoft pour communiquer avec l’utilisateur, mais sans ce compte, leurs interactions seront strictement limitées à l’échange de SMS. En effet, la création d’un groupe d’amis est conçue autour d’une tâche – par exemple, la planification d’un voyage. « Il n’est pas obligatoire de suivre ce principe, mais de façon générale, le groupe est associé à une sorte d’objectif », a confirmé Christy Hughes.

Sous Windows, l’app Microsoft Teams pour les consommateurs mélange chat, vidéo et plus encore. (Crédit : Microsoft)

Une fois le chat de groupe configuré, l’interaction avec ses amis ressemblera à celle de Teams. Il sera possible de discuter avec eux dans les deux sens, de partager des emoji et des GIF, etc. Microsoft est persuadé que les groupes réaliseront des sondages dans les chats pour décider de ce qu’ils veulent faire. Cependant, Teams ne propose pas encore de limite de durée de vie des images, à la manière de Snapchat, de sorte que les photos d’une soirée arrosée resteront visibles at vitam. Chaque discussion comprendra à la fois la fenêtre de chat elle-même et un « tableau de bord » associé. C’est dans cet espace que l’on retrouvera les fonctions du Teams professionnel avec ses tâches partagées, ses photos partagées, voire ses feuilles de calcul partagées pour faire du shopping ou planifier un événement. (Il ne semble pas y avoir beaucoup de nouveautés dans Teams grand public.) Selon Mme Hughes, cette sobriété est une force : Les consommateurs disposent aujourd’hui de plus de 110 applications sur leur mobile, et il est plus utile de regrouper plusieurs fonctions (planification et autres) en une seule application que de disperser ces tâches.

Á l’image de l’app Teams pro, il est possible de discuter en vidéo avec une personne ou un groupe d’amis. Mais dans certaines limites : il sera possible de parler gratuitement avec n’importe qui en one-to-one pendant 24 heures maximum. Pour un appel de groupe (plus de deux personnes), il sera possible de réunir jusqu’à 100 participants pendant 60 minutes gratuitement. Mais pour l’instant, ces limites ne sont pas appliquées : jusqu’à nouvel ordre, il est donc possible de se réunir avec un maximum de 300 participants et de parler jusqu’à 24 heures gratuitement.

L’app Teams grand public permet de répondre à ses contacts par chat, par texte ou par emoji. (Crédit : Microsoft)

Pendant l’appel, il sera également possible de répondre avec des emoji, qui apparaîtront en bas de l’écran. Il sera également possible d’utiliser une version grand public du mode « Together », pour « extraire » les visages des personnes avec lesquelles on est en communication et les organiser en rangées avec un arrière-plan personnalisé afin de recréer une sorte de café virtuel.

Un renouveau du « grand public » chez Microsoft ?

Les observateurs ne peuvent s’empêcher de considérer avec un certain scepticisme les efforts réalisés par Microsoft envers le grand public. Ils rappellent que le fournisseur a déjà mis fin à Zune, à son service Groove Music et a abandonné toutes velléités en termes de téléphones Windows Mobile. Même le réseau social de l’entreprise, so.cl, a fait long feu. Néanmoins, il semble que Microsoft ait envie d’ajouter régulièrement de nouvelles fonctionnalités à Teams, ce qui pourrait rendre la version grand public plus attractive. « Microsoft investit comme jamais auparavant dans le grand public, et dans ce domaine, il va y avoir beaucoup plus de nouveautés et d’initiatives, notamment vers Teams, qui occupe une grande place dans cette stratégie », a déclaré Mme Hughes.

Dernières Nouvelles

Tarn : un projet de piscines nordiques fait des vagues à Albi

L’agglomération albigeoise va construire deux piscines nordiques, chauffées, permettant de se baigner toute l’année. un projet suscite des capitaux sur un plan économique et écologique.

Désobéissance civiun. Après un vote du Conseil municipal, la Vilun de Poitiers maintient sa subvention à Alternatiba

Suite à la demande du préfet de la Vienne de retirer la placement accordée à Alternatiba, le conférence municipal de Poitiers a voté afin de conserver ou pas son aide à l'association poitevine. Après de vifs débats, le maintien de la placement a obtenu une large majorité des voix.

« Les mollahs à vous de mettre les voiles », 250 personnalités rassemblées en soutien aux femmes iraniennes

250 personnes ont manifesté à Nantes lundi soir leur soutien aux femmes iraniennes. Réunies antérieurement le château des Ducs, les manifestants sont notamment venus ponctuer le slogan "Femme, vie, liberté".

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous