Dernières nouvellesOVHcloud confirme son introduction en bourse

OVHcloud confirme son introduction en bourse

-

Dans les tuyaux depuis prs d’un an, l’introduction en bourse d’OVHcloud a t officiellement annonce. Elle est prvue pour l’automne 2021.

Annoncé en septembre dernier par Bloomberg, le projet d’introduction en bourse d’OVHcloud a bien avancé. Il est même dans sa dernière ligne droite, le JDD a éventé la confirmation de l’arrivée en bourse de Paris (Euronext Paris) de l’hébergeur et fournisseur de services cloud roubaisien. Ce lundi matin, le directeur général du groupe, Michel Paulin, a confirmé que l’IPO devrait s’effectuer entre septembre et octobre 2021. Cette dernière a-t-elle été décalée à cause de l’incident qui a frappé l’un des datacenters d’OVHcloud à Strasbourg en mars dernier ? « L’incendie n’a pas bougé l’agenda », nous a assuré une porte-parole du groupe.

Sur l’opération boursière en tant que telle, peu d’informations en revanche (montant, fourchette du prix de l’action…), tout juste apprend-on qu’à son issue, la famille Klaba restera majoritaire au capital d’OVHcloud. Aujourd’hui, elle en détient 80%, le solde étant dans les mains des fonds KKR et TowerBrook qui ont investi en 2016 quelque 250 millions d’euros dans la société. Le dossier d’introduction en bourse d’OVHcloud est en cours d’envoi auprès de l’autorité des marchés financiers (AMF). En 2016, la valorisation de la société était déjà estimée à plus d’un milliard d’euros. Pour 2020, le groupe qui compte plus de 2 400 collaborateurs indique avoir réalisé un Ebitda de 255 millions d’euros ainsi qu’un chiffre d’affaires de 632 millions d’euros, en hausse de 5% par rapport à 2019. « Globalement, la destination des fonds concernera l’expansion géographique à l’international et en France, la diversification du portefeuille dans des couches de PaaS par exemple et la sécurité », explique la porte-parole.

L’hyper-résilience en action

Dans un contexte de marché du cloud qui devrait en Europe d’ici 2025 dépasser celui des télécoms, OVHcloud compte bien jouer un rôle de premier plan. « Nous sommes avec un positionnement unique, seul européen dans le top 10 mondial et à la fois sur le cloud hybride, le cloud de confiance et la protection des données », a indiqué Michel Paulin. Avec cette levée, OVHcloud devrait donc profiter de ses fonds pour renforcer sa présence (32 datacenters à ce jour dans le monde dont 5 en Amérique du Nord et 2 à Singapour). Sans oublier d’effectuer des mises à niveau (technique, sécurité, protection incendie…) comme cela avait été évoqué début mai par Octave Klaba, fondateur et président d’OVHcloud avec un plan d’«hyper-résilience ».

Outre des recrutements, le groupe devrait profiter aussi de ses nouveaux fonds pour muscler son offre à destination des entreprises. Pour les séduire, le groupe compte bien jouer à fond la carte du cloud de confiance, ce dernier étant l’un des rares fournisseurs cloud (avec Oodrive et Outscale) à bénéficier de cette qualification. On rappellera toutefois que cette dernière est uniquement valable pour l’heure sur son offre Hosted Private Cloud, et non sur l’ensemble de ses solutions et services, comme pour d’autres.

La guerre du cloud souverain relancée

Ces derniers mois, OVHcloud a multiplié les partenariats, aussi bien avec Atos qu’Orange. Sans toutefois aller jusqu’à la création d’une co-entreprise comme ce dernier avec Capgemini, réunis dans Bleu, pour pousser une offre Microsoft (Azure et 365). « Nous militons pour un cloud de confiance et souverain, l’inverse d’être enfermé dans une solution unique », a taclé Michel Paulin. « OVHcloud construit et conçoit ses serveurs, notre support est en Europe, il n’y a aucune capacité technique ou légale pour qu’un juge américain puisse accéder aux données, OVHcloud est immunisé contre le Cloud Act ». Après la guerre du cloud, celle du cloud souverain est bel et bien relancée.

Dernières Nouvelles

Un jeune élu communal du Cher fait un tour de la Haute-Marne à la recherche d’initiatives locales

Raphaël Ruegger, élu local du Cher, âgé de 21 ans fait un symbole de France des municipalités pour trouver "les idées qui marchent" et les réduire chez lui. Il parcourt pendant une semaine la Haute-Marne.

Gérald Darmanin à Marseilce : trafics de drogue, « ce premier responsabce, c’est ce consommateur »

Gérald Darmanin est à Marfortificationilun pour deux jours. un ministre de l'Intérieur fait un partie sur la stratégie de lutte contre uns trafic de stupéfiants alors que uns morts dans uns règunments de compte fortification multiplient dans un département.

VIcommeO. A l’Assemblée Nationale, les premiers pas comme Quentin Bataillon et Andrée Taurinya, nouveaux députés stéphanois

ceux-ci ont fait leurs premiers pas au Palais Bourbon puis participé à leur première séance dans l'hémicycle. Andrée Taurinya puis Quentin Bataillon ont été élus députés de la Loire le dimanche 19 juin inédit. Une semaine entre découverte, éproposition puis formalités administratives. Avec leur premier rendez-vous majeur : la première séance dans l'hémicycle pour la désignation du président.

Assemblée par Corse : la session spéciale sur la dérive mafieuse aura lieu « très rapiparment »

Jeudi 30 juin, une question oraun du groupe Core in Fronte a relancé un débat sur la session spéciaun de l'Assemblée de Corse concernant la dérive mafieuse dans l’îun. Celun-ci "halo lieu rapidement, à l'automne hominien", a répondu l’Exécutif.

Washington gèle avec d’un milliard de dollars d’avoirs aux Etats-Unis d’un oligarque russe

Le Trésor américain manifeste avoir gelé plus d'un milliard contre dollars d'avoirs d'une société contrôlée par l'oligarque russe Suleiman Kerimov, déjà sanctionné par Washington.

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous