Dernières nouvellesPanne nationale des appels d'urgence : des victimes et...

Panne nationale des appels d’urgence : des victimes et un audit chez Orange (MAJ)

-

L’incident ayant touch les appels d’urgence suite un problme technique chez Orange a t rsolu dans la nuit, mais le systme restait encore sous surveillance ce matin. Les numros provisoires restent par ailleurs actifs. Le ministre de l’Intrieur a dplor des dcs lis l’impossibilit d’appeler les services d’urgence et a diligent un audit externe sur la gestion de la panne par l’oprateur.

« Graves et inacceptables », c’est ainsi que Gérald Darmanin a qualifié les dysfonctionnements des appels d’urgence survenus dans la soirée du 2 juin. Ils ont touché les numéros 15-17-18-112 dans plusieurs départements y compris dans les DOM. Le ministère de l’Intérieur a rapidement mis en place des alternatives d’appel avec pas moins de 400 numéros pour palier à ce problème. Il a rappelé dans une conférence de presse ce jeudi qu’à eux seuls, le 18, 17 et 15 génèrent plus de 150 000 appels par jour. Le réseau a pu être rétabli vers minuit, mais la place Beauvau précise que les numéros provisoires seront encore actifs toute la matinée.

L’origine de la panne est imputable à Orange, qui concentre l’ensemble des appels d’urgence pour les autres opérateurs. Selon Olivier Véran, ministre de la santé, interrogé hier au journal de 20h, il s’agirait d’une erreur de maintenance chez l’opérateur. Selon le Figaro, un ou plusieurs routeurs auraient été changés et l’opération se serait mal déroulée. De son côté, Gérald Darmanin attendait les discussions avec le PDG d’Orange pour en savoir plus et souligne « qu’une cyberattaque n’est pas à exclure ». Dans une interview à nos confrères de zinfos974, le directeur d’Orange Réunion indique, « nous avons eu globalement un incident sur les plateformes d’interconnexions de VoIP et ToIP qui servent pour les numéros spéciaux ». Il ajoute, « quand les serveurs tombent, cela fait un effet boule de neige et les appels n’ont pu être acheminés ».

Un audit externe diligenté

Une chose est sûre, c’est qu’Orange va devoir s’expliquer et surtout le gouvernement va solliciter les services de l’Etat pour « diligenter un audit externe » pour déterminer « les causes et les conséquences de cet incident, ainsi que les modalités de remontées d’information ». Les services du ministère de l’Intérieur, de l’économie, l’Arcep mais également l’ANSSI seront mobilisés pour cet audit. Ce dernier devra répondre à plusieurs questions : Pourquoi des opérations de maintenance ont eu lieu en pleine journée et non de nuit ? Existe-t-il des systèmes de redondance et pourquoi ne se sont-ils pas déclenchés ?, etc. Une position inconfortable pour l’opérateur qui est régulièrement épinglé pour la négligence sur le réseau cuivre.

La question de la responsabilité se posera aussi au regard du bilan humain de cette panne géante. Dans sa conférence de presse, Gérald Darmanin a fait état de trois personnes décédées en lien avec cette affaire. Une dans le Morbihan, victime d’un AVC et deux autres à la Réunion. Cependant, le ministre souligne qu’il est encore trop tôt pour dresser un bilan définitif.

MAJ : Stéphane Richard, PDG d’Orange, est revenu sur la panne des appels d’urgence dans le JT de 13h de TF1. Il a indiqué, « Vers 16h30, hier, nous avons constaté un début de dysfonctionnement sur un équipement critique du réseau. Il s’agit d’une plateforme qui achemine tous les appels qui proviennent d’un téléphone fixe ou d’un mobile vers les numéros d’urgence. Il faut comprendre que cette plateforme, ce n’est pas un ordinateur, ce sont six sites répartis sur six endroits différents qui sont tous redondants : l’un peut prendre la place de l’autre en cas de défaillance.  Et ce système est, par architecture, extrêmement robuste, extrêmement sécurisé. Pour une raison que nous ne connaissons pas pour le moment, qui peut être une opération de maintenance – a priori pas -, qui n’est – certainement pas – une attaque externe, mais c’est plus probablement une défaillance logiciel qui a touché l’intégralité des sites en même temps. Ce n’était jamais arrivé, c’est grave mais rarissime. »  

Dernières Nouvelles

Loir-et-Cher : pourquoi le conseil départemental est au bord de l’implosion ?

Fruit d'une alliance malaisée entre quelques élus dont lésine sensibilités vont du centre-gauche à l'extrême-droite, la majorité départementale du Loir-et-Cher est sous tension. Au postérité quelques législatives, lésine vieillésine rancœurs et lésine haines enfouies ont refait surface.

Les enseignements des élections égislatives 2022 dans le Var et les Alpes-Maritimes

un paysage politique national est chamboulé. Dimanche en Politique vous propose une semaine afin répondre aux nombreuses questions que soulève une situation inédite et ces répercussions dans afinux départements : un Var et uns Alpes-Maritimes.

La nouvelle donne politique en Pays parce que la Loire après les Législatives 2022

Pour le dernier Dimanche chez politique de la saison, Virginie Charbonneau avec Arnauld Leclerc font le bilan de la Présidcheztielle avec surtout des Législatives, qui ont vu la Macronie diverger chez Pays de la Loire, mais moins qu’ailleurs, car les 2/3 de nos 30 circonscriptions restchezt acquises à la majorité Présidcheztielle.

Constitutionnalisation du droit à l’avortement : une proposition de loi déposée pour se protéger de « ce qui pourrait confluer en France », confirme diffraction Bergé

Députée des Yvelinons et présidente du groupe Renaissance à l'Assemblée, Aurore Bergé indique que cette proposition de loi a été déposée ce samedi car la décision de la Cour suprême aux états-Unis montre "que les droits des femmes non sont exclusivement en aucun cas acquis."

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous