Société"pas que les bébés chats qui ont besoin de...

« pas que les bébés chats qui ont besoin de vous », une association appelle à l’adoption des « vieux chats »

-

Cet appel repose sur un triste constat : si les châtons trouvent souvent famille d’accueil à « leurs pieds », les adultes en revanche restent sur le carreau. « Au-delà de 3 ans, c’est comme s’ils étaient bons pour le rebut », déplore l’association Les Félins des Cimes qui lance un SOS aux adoptants.

L’association de protection animale, les Félins des Cimes, basée en Haute-Savoie, s’est fixée pour mission première la lutte contre la prolifération des chats errants. Elle les recueille, les stérilise et se charge de leur trouver une famille d’adoption.

Au fil du temps, elle fait de plus en plus le triste même constat : les châtons font facilement fureur et craquer les familles, mais les chats adultes restent sur le bord du chemin.

Il ne s’agit pas de vieux chats à l’agonie, malades ou au bout de leur vie, près de la fin, ce qui psychologiquement pourrait freiner, parfois à juste titre, les ardeurs à l’idée que les accompagner jusqu’au bout du chemin peut tout simplement crever le coeur. 

Non, un chat adulte, l’est officiellement à partir d’un an, et c’est à l’âge de 3 ans, qu’ils sont déjà étiquetés « vieux chats ».

Et ceux-là, manifestement, n’ont guère les faveurs des adoptants.Sur son compte Facebook, l’association évoque le cas particulier de Surprise. 

Alors que ses bébés ont été adoptés à vitesse grand V, elle, est toujours là. Zéro demande pour elle, alors qu’elle est candidate depuis plusieurs semaines à l’adoption. Placée en famille d’accueil en attendant, avec des chiens, et des chats, qu’elle n’aime pas.

« Surprise commence à déprimer et si cela continue, nous redoutons le pire pour elle », s’alarme l’association Les Félins des Cimes qui se désole que la situation de Surprise ne soit hélas pas un cas isolé.

 

Nous sommes tristes, en colère, déçues, de voir que dès qu’un chat a passé 3 ans, il ne mérite plus d’être adopté.

 

 

 

Salut c’est nous, les chats adultes. Vous savez ? Ces chats que tout le monde trouve beaux mais que personne ne veut. Ben oui, on est trop vieux, trop moches, trop ci, trop ça…

En colère, l’association a réfléchi et a choisi de jouer plutôt sur la corde sensible que de brandir la culpabilisation. Une campagne qui porte la parole de ces chats mis au rencard, voire la plupart du temps, ignorés.

« Salut c’est nous, les chats adultes. Vous savez? Ces chats que tout le monde trouve beaux mais que personne ne veut. Ben oui, on est trop vieux, trop moches, trop ci, trop ça. En tout cas pas assez mignons et pas assez petits, on l’a bien compris ».

« Pourquoi ? Parce que souvent, notre passé n’est pas glorieux. Parce que souvent, on a vécu dans la rue, nos humains ont dû se séparer de nous à contre coeur… bref, nous tout ce qu’on veut, c’est une famille, c’est des caresses, c’est de l’amour. Et des croquettes bien sûr. »

« Signé : les adultes, fiers d’être des chats adultes, bien dans leurs pattounes, et qui ne vous détruiront ni vos plantes ni vos rideaux ».

Car comme Surprise, les chats plus âgés n’ont reçu ces derniers temps aucune demande d’adoption, zéro, ou pire, les personnes se sont désistées au tout dernier moment, comme pour Mamacita.

Pacha et Gin par exemple ont tous les deux 8 ans, ils ont toujours vécu ensemble jusqu’à l’hospitalisation de leur maîtresse. C’est ensemble qu’ils doivent être adoptés. La séparation les détruirait.

Parce que les adultes sont tout aussi importants que les chatons… Gin et Pacha,ont attéri à l’association en raison l’hospitalisation (malheureusement longue durée) de leur maîtresse. Ils seront prochainement proposés à l’adoption

© Les Félins des Cimes

L’association, sur tous les fronts, a toujours besoin de familles d’accueil sur différents secteurs de la Haute-Savoie, afin de continuer ses prises en charge. Elle met aussi régulièrement en ligne des cagnottes, ou mène des opérations de récupération de croquettes et d’aliments pour animaux.

Car les prises en charge s’enchaînent, et l’association est quasiment à la limite de ses capacités d’accueil. Au 1er janvier 2021, plus de 100 chatons ont été recueillis, souvent dans des cartons, sur des parkings ou dans les bois.

L’association rappelle, sans cesse, l’impérieuse nécessité de faire stériliser vos chats de compagnie.

 

Dernières Nouvelles

Tarn : un projet de piscines nordiques fait des vagues à Albi

L’agglomération albigeoise va construire deux piscines nordiques, chauffées, permettant de se baigner toute l’année. un projet suscite des capitaux sur un plan économique et écologique.

Désobéissance civiun. Après un vote du Conseil municipal, la Vilun de Poitiers maintient sa subvention à Alternatiba

Suite à la demande du préfet de la Vienne de retirer la placement accordée à Alternatiba, le conférence municipal de Poitiers a voté afin de conserver ou pas son aide à l'association poitevine. Après de vifs débats, le maintien de la placement a obtenu une large majorité des voix.

« Les mollahs à vous de mettre les voiles », 250 personnalités rassemblées en soutien aux femmes iraniennes

250 personnes ont manifesté à Nantes lundi soir leur soutien aux femmes iraniennes. Réunies antérieurement le château des Ducs, les manifestants sont notamment venus ponctuer le slogan "Femme, vie, liberté".

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous