Politiquequi est Eddy Le Beller, tête de liste Lutte...

qui est Eddy Le Beller, tête de liste Lutte Ouvrière

-

Eddy Le Beller est cette année encore à la tête de la liste Lutte Ouvrière pour les élections régionales en Pays de la Loire. Sa ligne politique n’a pas changé : le pouvoir aux salariés.

A 52 ans, Eddy le Beller est un habitué des élections. Il a connu quasiment tous les scrutins, sans être jamais élu : législatives, municipales, européennes, cantonales. Et régionales : il y est candidat tête de liste Lutte Ouvrière pour la troisième fois consécutive en Pays de la Loire.

À ce sujet, la rédaction vous recommande

Tuyauteur de formation, il est embauché aux chantiers de l’Atlantique il y a 20 ans. Il y est aujourd’hui technicien en bureau d’études. Mais en parallèle de cette vie professionnelle, c’est dans l’engagement militant qu’Eddy Le Beller se fait connaître. Au sein de Lutte Ouvrière.

« Faire entendre le camp des travailleurs »

Tête de liste régionale, il a un credo : « Faire entendre le camp des travailleurs ».

« Nous nous présentons à ces élections régionales parce que nous voulons y faire entendre la colère des travailleurs (…) victimes d’un capitalisme qui se survit de crise en crise en entrainant toute la société dans sa débâcle. Il faut que les travailleurs imposent un rapport de force qui leur permette de contrôler les entreprises ».

Un discours qui évolue peu de scrutin en scrutin, malgré la crise sanitaire que la France vient de connaître. Même si pour Eddy Le Beller, avec la covid 19 « la situation du monde du travail s’est encore dégradée ».

« Le monde du travail paie cette pandémie deux fois, une première fois car c’est lui a qui a été le plus exposé en continuant à travailler pendant la pandémie, en s’exposant plus au covid. Et une deuxième fois, car aujourd’hui on nous présente la facture de l’accroissement de la crise économique, avec des licenciements et un durcissement des conditions de travail dans les entreprises ».

Le programme de Lutte Ouvrière et d’Eddy Le Beller, c’est donc une dénonciation d’un modèle société. Il ne contient pas de propositions liées spécifiquement aux compétences du Conseil régional.

À ce sujet, la rédaction vous recommande

Les têtes de liste pour ces élections régionales sont les mêmes dans les départements des Pays de la Loire qu’en 2015, à l’exception de la Sarthe, avec Arnaud Rabette. En Maine-et-Loire, la liste LO est une nouvelle fois dirigée par Céline L’Huillier. Gilles Robin est tête de liste en Vendée, Martine Amelin en Mayenne et donc Eddy Le Beller en Loire-Atlantique.

Aux précédentes élections régionales en 2015, Lutte Ouvrière avait obtenu 1,47% des suffrages au 1er tour en Pays de la Loire.

Dernières Nouvelles

Tarn : un projet de piscines nordiques fait des vagues à Albi

L’agglomération albigeoise va construire deux piscines nordiques, chauffées, permettant de se baigner toute l’année. un projet suscite des capitaux sur un plan économique et écologique.

Désobéissance civiun. Après un vote du Conseil municipal, la Vilun de Poitiers maintient sa subvention à Alternatiba

Suite à la demande du préfet de la Vienne de retirer la placement accordée à Alternatiba, le conférence municipal de Poitiers a voté afin de conserver ou pas son aide à l'association poitevine. Après de vifs débats, le maintien de la placement a obtenu une large majorité des voix.

« Les mollahs à vous de mettre les voiles », 250 personnalités rassemblées en soutien aux femmes iraniennes

250 personnes ont manifesté à Nantes lundi soir leur soutien aux femmes iraniennes. Réunies antérieurement le château des Ducs, les manifestants sont notamment venus ponctuer le slogan "Femme, vie, liberté".

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous