PolitiqueUn candidat aux élections départementales porte-plainte après avoir subi...

Un candidat aux élections départementales porte-plainte après avoir subi des attaques racistes sur un marché à Limoges

-

Alors qu’il distribuait des tracts sur le marché de la place Marceau à Limoges, Omar Diawara, candidat aux élections départementales a été victime d’insultes racistes, samedi 12 juin 2021. Le commissariat de Limoges confirme qu’une enquête est en cours.

Omar Diawara, candidat aux élections départementales du canton 3 de Limoges a porté plainte samedi 12 juin 2021 après avoir subi des agressions verbales à caractère raciste, selon des témoins. Le commissariat de Limoges confirme, seulement, qu’une enquête est en cours.

Alors que le candidat divers-centre, sous étiquette, « En avant la Haute-Vienne » effectuait un tractage, tôt dans la journée de samedi, sur le marché de la place Marceau à Limoges, il a reçu des menaces de mort et une agression verbale « en crescendo », « totalement décomplexée » d’après sa colistière Muriel Jasniak-Laskar, également présente. L’agresseur aurait, toujours selon elle, demandé la « carte de séjour » d’Omar Diawara et est « revenu à la charge plusieurs fois ».  « Je n’avais jamais assisté à un tel déferlement de haine à l’état le plus brutal, ni à des menaces physiques répétées aussi sordides, violentes » a indiqué Muriel Jasniak-Laskar, à Franceinfo.

Soutiens sur les réseaux sociaux

Celui qui est aussi directeur de l’Ehpad « Les Terrasses » de Ladignac le Long, a reçu le soutien de nombreux élus sur les réseaux sociaux à l’échelle locale mais aussi nationale, dont les députés des circonscriptions 1 et 2 de Haute-Vienne. Sophie Beaudoin-Houbière et Pierre Venteau se sont exprimés sur Twitter. « Ce matin, Omar Diawara, candidat aux départementales 2021 de Haute-Vienne, a été violemment pris à partie et a subi injures racistes et menaces de mort. Ces agissements, cette violence, n’ont pas leur place dans notre République et doivent être combattus fermement », indique la députée de la première circonscription de Haute-Vienne.

« Ce matin en pleine opération de tractage, Omar Diawara, candidat aux élections départementales en Haute-Vienne, a fait l’objet d’injures racistes et de menaces de mort. Je condamne cette violence qui n’a pas sa place dans cette république. », écrit le député de la deuxième circonscription .

Ce matin, Omar Diawara, candidat aux #departementales2021 #HauteVienne, a été violemment pris à partie et a subi injures racistes et menaces de mort
Ces agissements, cette violence, n’ont pas leur place dans notre #republique et doivent être combattus fermement#JeNevotepasRn pic.twitter.com/DxtccIPESD

— Sophie Beaudouin-H. (@BeaudouinSo) June 12, 2021

Ce matin en pleine opération de tractage, Omar Diawara, candidat aux élections départementales en Haute-Vienne, a fait l’objet d’injures racistes et de menaces de mort.
Je condamne cette violence qui n’a pas sa place dans cette république. #JenevotepasRN pic.twitter.com/grKCBvniq9

— Pierre Venteau (@PierreVenteau) June 12, 2021

En fin de matinée, samedi 12 juin, Omar Diawara, accompagné de Muriel Jasniak-Laskar sont allés déposer plainte au commissariat de Limoges qui nous confirme, seulement, qu’une enquête est en cours.

Dernières Nouvelles

Tarn : un projet de piscines nordiques fait des vagues à Albi

L’agglomération albigeoise va construire deux piscines nordiques, chauffées, permettant de se baigner toute l’année. un projet suscite des capitaux sur un plan économique et écologique.

Désobéissance civiun. Après un vote du Conseil municipal, la Vilun de Poitiers maintient sa subvention à Alternatiba

Suite à la demande du préfet de la Vienne de retirer la placement accordée à Alternatiba, le conférence municipal de Poitiers a voté afin de conserver ou pas son aide à l'association poitevine. Après de vifs débats, le maintien de la placement a obtenu une large majorité des voix.

« Les mollahs à vous de mettre les voiles », 250 personnalités rassemblées en soutien aux femmes iraniennes

250 personnes ont manifesté à Nantes lundi soir leur soutien aux femmes iraniennes. Réunies antérieurement le château des Ducs, les manifestants sont notamment venus ponctuer le slogan "Femme, vie, liberté".

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous