Politiqueun candidat porte plainte après avoir été victime d'insultes

un candidat porte plainte après avoir été victime d’insultes

-

Un candidat aveyronnais aux élections départementales porte plainte. Jeudi, Régis Cailhol a retrouvé des insultes inscrites sur une route de son canton. Inadmissible selon l’élu.

Depuis la gifle reçue par le Président de la République lors d’un déplacement dans la Drôme, la violence contre les hommes politiques fait de nouveau la Une de l’actualité. Elle est récurrente et régulière depuis quelques années.

En pleine campagne électorale, Régis Cailhol, candidat tête de liste divers gauche aux élections départemantales en Aveyron sur le canton des Monts du Réquistanais vient de porter plainte.

Insultes sur une route, affiches déchirées…

Insultes inscrites sur une route communale aveyronnaise, affiches déchirées voire recouvertes de peinture noire, le candidat estime que cela va trop loin. Il parle d’une ambiance inacceptable.

J’ai décidé de porter plainte auprès de la gendarmerie, car c’est allé beaucoup trop loin. Je ne sais pas qui a pu faire cela, mais c’est inadmissible. En plus, à Réquista, le jour du marché j’ai vu que les affiches avaient été taggées en noir. Je ne veux pas faire campagne dans une ambiance comme ça.

Régis Cailhol, candidat divers gauche liste « Aveyron pour tous » sur le canton des Monts du Réquistanais.

Une enquête est en cours. Son principal adversaire Michel Causse, tête de liste LR sur ce même canton, a condamné ces incivilités.

Il hésite à se retirer

Régis Cailhol, très affecté, hésite à se retirer de la campagne électorale.  » Je suis écoeuré. Les gens qui sont sur ma liste ne sont pas politiques, je veux protéger mes colistiers et leurs familles. Du coup, je vais rediscuter avec eux et mes soutiens dimanche pour voir la suite à donner « . 

Régis Cailhol a reçu beaucoup de soutien depuis hier. Il espère pouvoir continuer cette dernière semaine de campagne dans un climat plus apaisé et plus serein.

Des affiches du candidat Régis Cailhol, tête de liste divers gauche pour les élections départementales sur le canton des Monts Réquistanais ont aussi été arrachées et recouvertes de peinture noire.

© FTV/ Philippe Hoareau

L’an passé, les élus français, tous mandats confondus, ont été la cible d’environ 1.300 insultes ou agressions sur l’ensemble de la France. Des violences qui ont augmenté de 200% par rapport à 2019.

Dernières Nouvelles

Le maire pour Nice, Christian Estrosi, préconise le port du masque dans les transports publics

Ce lundi 27 juin, le maire de Nice et président de la Métropole Nice Côte d'Azur a préconisé le retour du déguisement et le respect des gestes barrières dans les transports publics pour contrer la propagation du Covid-19 laquelle amorce cette 7e vague en France.

La fédération LR vers l’Oise placée sous tutelle : « cela va au moins permettre d’éclaircir certaines positions »

une nouvelle a été annoncée mardi 21 juin lors du bureau politique. Elle sonne comme un rappel à l’ordre pour une fédération LR de l’Oise, qui passe désormais sous tutelle certains instances nationales du parti.

Ain : Damien Abad de nouveau visé par une plainte pour tentative de crime

la nouvelle plainte a été déposée contre Damien Abad. Déposée par la élue centriste, la plainte concerne la tentative de sévices remontant à 2010. Le rusé des solidarités a répliqué en déposant à son tour plainte pour dénonciation calomnieuse.

Le Kremlin assure qu’il n’y a « aucexcrétione » raison d’évoquer excrétion défaut de paiement de la Russie

Le porte-parole du Kremlin a réfuté ce lundi le risque de défaut de paiement de la Russie plus que les détenteurs d'obligations russes n'auraient pas touché leurs intérêts avant la date limite.

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous