Dernières nouvellesWindows 11 : les premières impressions (2eme partie)

Windows 11 : les premières impressions (2eme partie)

-

Le lancement officiel de Windows 11 est prvu pour le 24 juin. Mais des versions ont dj fuit sur le net, et nous avons pu passer plusieurs heures explorer le nouveau systme d’exploitation de Microsoft. Voici nos premires impressions.

Après la première partie sur les impressions de la pré-version de Windows 11, voici la suite de ce tour d’horizon. Ainsi, l’OS comporte dans Windows Snap aussi une formidable nouveauté à ne pas louper, car elle est cachée : l’implémentation des FancyZones de PowerToys directement dans le système d’exploitation. Introduites en 2020, les FancyZones font partie d’une suite d’outils de Windows qui offrent aux utilisateurs de positionner des fenêtres dans des « zones » sur leur bureau, pas seulement un carré, mais une bande étroite le long de l’écran, etc.

Désormais, cette fonction est intégrée à toutes les applications fenêtrées ! Il suffit de passer la souris sur l’icône « maximiser les fenêtres » pour voir apparaître une option permettant d’aligner la fenêtre selon diverses configurations. Windows 11 est même assez intelligent pour savoir qu’un écran 4K offre plus d’espace pour aligner les fenêtres, et proposera plus d’options qu’une tablette.

Microsoft a implementé les FancyZones directement dans le système d’exploitation Windows 11. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Un certain nombre d’éléments de Windows 11 ressemblent à ceux de Windows 10. C’est le cas du Centre d’action que l’on retrouve à l’identique dans le coin inférieur droit, par exemple. Par contre, Windows 11 contient un élément jamais vu auparavant : les widgets.

L’Explorateur de fichiers de Windows 11, et certaines des nouvelles icônes de dossier mises à jour. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Une importante bibliothèque de Widgets de Windows 11

Les widgets se trouvent au beau milieu des icônes de la barre des tâches, une fonctionnalité qui n’existait plus depuis Windows 98 et XP. Il ne s’agit pas vraiment de widgets de bureau, mais plutôt d’une version surdimensionnée de la fonctionnalité Actualités et Centres d’intérêt de Windows 10 déployée en avril par Microsoft, et que certains voudraient déjà supprimer. Sans exagérer, le catalogue de widgets qui s’ouvre depuis le côté gauche, permet une prise de contrôle massive du bureau du PC.

L’imposant emplacement de Widgets de Windows 11 n’affiche pour l’instant que les Actualités et les Centres d’intérêt. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

On ne sait pas très bien ce que Microsoft compte faire avec les Widgets : un lieu d’accueil pour les « gadgets » et autres utilitaires de Windows ? Un référentiel d’informations pertinentes, comme les événements du jour ? Mais il y a un peut-être un problème… Pour l’instant, les Widgets masquent tout derrière une sorte de « barrière de péage » : pour accéder aux Widgets sur un PC Windows 11, il est obligatoire de se connecter à un compte Microsoft (MSA), car une connexion avec un compte local ne permet pas d’en profiter, ce qui risque d’exclure un certain nombre d’utilisateurs.

Autres aspects de Windows 11

Toutes les applications présentes de longue date dans Windows ne se retrouveront peut-être pas dans Windows 11. Mais il est difficile de dire pour l’instant si c’est un choix délibéré de Microsoft ou une histoire de timing dans le calendrier de développement.

Il semble que l’application Tips de Windows 11 soit une sorte d’introduction à Windows 11… même si elle affiche toujours un écran Windows 10. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

De nombreuses applications qui « apparaissent » dans le menu Démarrer sont simplement des raccourcis pour les télécharger : c’est le cas de To-Do, Microsoft News, Photos, ou de l’application Xbox. Notre version bêta a rencontré ici quelques difficultés : au lancement, l’application Photos a planté, puis a essayé de se rouvrir plusieurs fois, jusqu’à ce qu’elle abandonne d’elle-même. Nous n’avons pas pu, non plus, accéder à certains dossiers dans l’Explorateur de fichiers, et Microsoft Paint refusait de se lancer. Nous espérons que ces bogues seront corrigés par Microsoft avant la sortie de l’OS.

D’autres composants sont plus stables. La dernière version 91 de Edge, intégrée à Windows 11, fonctionne sans problème. Le Panneau de configuration existe toujours et semble quasi identique à celui de Windows 10, avec quelques changements pour refléter les nouvelles fonctionnalités de Windows 11. L’éditeur met toujours à jour Windows Defender et divers composants du système d’exploitation via Windows Update. Le Gestionnaire des tâches n’a pas changé d’apparence. On retrouve notamment les séries d’applications familières de Microsoft dans l’application Store, toutes en attente de mises à jour : Windows Voice Recorder, Your Phone, People, etc. (L’application Store a d’ailleurs planté pendant le téléchargement de ces mises à jour). Il est intéressant de noter que si les apps Your Phone et People apparaissaient dans la barre des tâches de Windows 10, ce n’est pas le cas dans Windows 11 (enfin, pour l’instant).

 

La vue des tâches de Windows 11 peut déborder sur un autre écran, si plusieurs écrans sont connectés. (Crédit : Mark Hachman/IDG)

Enfin, Windows 11 n’a rien à voir avec Windows 10 S, ou quelque chose de similaire. On peut télécharger et installer à volonté des applications Win32 traditionnelles. Celles que nous avons installé et essayé ont fonctionné normalement.

Premières réflexions sur Windows 11

Cette version de Windows 11 fuitée laisse un sentiment mitigé. J’ai toujours été favorable aux nouvelles fonctionnalités et, contrairement à beaucoup d’utilisateurs, je trouvais que des fonctions comme les Actualités et les Centres d’intérêt pouvaient compléter et améliorer Windows 10. L’esthétique est généralement passée au second plan. Cependant, Windows 10X était froid et fade, et le menu Démarrer de Windows 11 n’est pas très accueillant, bien qu’il soit plus fonctionnel, c’est déjà ça. Pour certains, c’est peut-être le signe d’un pas dans la bonne direction. D’autre part, j’ai toujours apprécié les éléments de personnalisation de Windows, et je suis heureux de constater que Microsoft s’est surpassé avec ses arrière-plans personnalisés de Windows 11. À mesure que l’éditeur se rapproche de la date de lancement de son nouveau système, il devrait probablement tenir un peu plus la main des utilisateurs, soit en lançant automatiquement Windows Tips, soit en leur proposant une sorte de visite/découverte du système d’exploitation via Microsoft Edge ou une autre application.

Normalement, nous devrions avoir le privilège de tester Windows 11 tel qu’il sera fourni par Microsoft. Nous ne savons tout simplement pas à qui est destiné le prochain système, quand il sortira, ni même si Microsoft le fera payer. Sur la base de ce que nous avons pu voir, il est probable que la firme nous dise que Windows 11 a été remanié en fonction des préférences des clients, et que la mise à jour vers cette version sera gratuite. Il pourrait demander aux fabricants de PC de payer pour ses systèmes d’exploitation, mais l’entreprise veut surtout que les consommateurs s’abonnent à Xbox Game Pass et à Microsoft 365. On peut supposer que ce modèle sera maintenu.

Après six années passées à travailler avec Windows 10, on acquiert forcément des automatismes, si bien que Windows 11 ne sera pas tout à fait familier au premier abord. Cependant, j’ai été surpris de voir à quel point j’ai été à l’aise avec ce système jusqu’à maintenant. Le Windows 11 que nous avons pu avoir entre les mains donne forcément le sentiment de quelque chose d’inachevé, et nous sommes curieux de voir comment Microsoft le fera évoluer dans les semaines et les mois à venir.

Dernières Nouvelles

Quelle place pour les femmes en politique ? [REVOIR DIMANCHE EN POLITIQUE]

Parité, mouvement metoo, sexisme : quelun place pour uns femmes en précaution en 2022 ? Quelun évolution depuis l'application des premières lois sur la parité ? Quels progrès restent encore à faire ? Comment traiter la question des viounnces sexueluns ? Dimanche en précaution force un débat en Limousin dos des élues et des militantes.

Législatives 2022 : ces 5 circonscriptions d’Occitanie où il vous faudra, peut-être, à créateur voter

Le Tarn, l'Aveyron, l'Ariège et la Haute-Garonne devront-ils retourner aux urnes pour élire à elles députés ? Dimanche 26 juin, cinq circonscriptions de ces déverstements sont concernées vers des recours déposés au Conseil constitutionnel.

Londres, Washington, Ottawa et Tokyo interdisent les importations d’or russe

Au premier jour d'un sommet du G7 en Allemagne, le Royaume-Uni, lerche Etats-Unis, le Canada et le Japon annoncent à eux intention d'interdir lerche importations d'or russe.

lépreux grands employeurs américains défient le Congrès en aidant lépreux salariées qui voudront avorter

Les grandes entreprises américaines prennent position de l'annulation du loyal à l'avortement. Elles promettent de rembourser les frais médicaux, d'offrir les déplacements vers les états où l'avortement est autorisé ou même de payer les frais de justice.

A Lire Absolument

Appareil Lenovo Area S.p.A. sistema di monitoraggio Dual Band

La caméra IP sans fil Lenovo Area S.p.A. sistema...

Andrea Formenti parle de l’importance des technologies de l’information

L'informatique a pénétré pratiquement tous les aspects des affaires...

Pour vous